En bref

Donald Angers... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Donald Angers

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan)  Le C3E investit 250 000 $

Le Centre d'excellence en efficacité énergétique (C3E) investit 250 000 dollars chez Systemex Énergies Inc. pour soutenir la commercialisation de la technologie SOFT-R3 qui module la consommation d'une charge électrique en fonction de la fréquence du réseau.

SOFT-R3 est un nouveau concept de régulation électrique qui peut être installé sur des charges domestiques, commerciales, institutionnelles ou industrielles dans le but de les faire participer au contrôle de la fréquence du réseau électrique.

«L'investissement de 250 000 $ du C3E pour la commercialisation de la plateforme SOFT-R3 permettra d'adapter les recharges de véhicules électriques de façon plus intelligente grâce à la gestion de l'énergie et de la puissance tant pour le réseau électrique que pour l'utilisateur», explique le président du C3E, Donald Angers.

Avis aux employeurs dans Mékinac

Si un employeur membre d'une Caisse Desjardins du territoire de Mékinac souhaite embaucher une jeune ressource pour la période estivale, il doit contacter le Carrefour emploi Mékinac avant le 8 avril, date limite d'inscription, afin d'en connaître plus sur les modalités du programme Desjardins-Jeunes au travail.

Pour une douzième année consécutive, des jeunes de 16 à 17 ans de Mékinac pourront vivre une expérience nouvelle sur le marché du travail tandis que des employeurs pourront obtenir un employé supplémentaire à moindres frais (50 % du salaire minimum est défrayé, pour une période allant jusqu'à 180 heures de travail). C'est un total de 12 emplois qui seront offerts cet été.

De plus, la Caisse Desjardins du Centre de Mékinac et la Caisse de l'Ouest de Portneuf participeront à nouveau au volet Apprenti stage pour les jeunes de 14 et 15 ans. Ce volet s'adresse aux employeurs provenant d'un organisme à but non lucratif.

Ce stage non rémunéré de 80 heures permettra au participant d'en apprendre davantage sur le marché du travail, mais aussi sur l'action communautaire et coopérative.

Une bourse de 500 dollars sera remise au stagiaire à la fin du stage si tous les objectifs ont été atteints. Mékinac pourra donc se prévaloir de trois apprentis stages cet été.

Pour plus d'information ou pour prendre rendez-vous, on peut contacter la conseillère responsable du projet, Mélanie Thiffault, au 418 365-7070 avant le 8 avril, 16 h.

Une quarantaine d'hommes d'affaires ont participé à l'événement.... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste) - image 3.0

Agrandir

Une quarantaine d'hommes d'affaires ont participé à l'événement. Sur la photo: Michaël Martineau et Marc-André Ayotte de la microbrasserie La Pécheresse, Mélanie Ricard, présidente de la CCIHSM, Patrice Sanvido, vice-président de la CCIHSM, Patrick Moisan du restaurant Le Boké, Alain Berthiaume de BB communications et Tommy Déziel de la SADC du Haut Saint-Maurice.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Retour du réseautage au masculin à La Tuque

C'était le grand retour, mercredi, de la soirée au masculin de la Chambre de commerce et d'industrie du Haut Saint-Maurice (CCIHSM).

Une quarantaine d'hommes d'affaires se sont donné rendez-vous à la micro-brasserie La pécheresse pour faire du réseautage.

«Cette soirée-là permet à nos membres de développer leur réseau de contacts et d'échanger. C'est une occasion en or pour nos membres de se côtoyer et de tisser des liens entre eux. C'est une occasion de se faire voir aussi», a souligné la présidente de la CCIHSM, Mélanie Ricard.

L'activité avait perdu en popularité dans les dernières années, si bien, que les dirigeants de la Chambre avaient décidé de conserver uniquement l'activité au féminin. Toutefois, les membres réclamaient le retour de ce moment typiquement masculin.

«C'était à la demande générale! On avait maintenu l'activité au féminin, mais les hommes demandaient le retour de leur activité», a fait savoir Mme Ricard.

La Chambre était satisfaite de la réponse de ses membres et n'a pas manqué de souligner la présence de plusieurs entrepreneurs qui se sont lancés dans la dernière année.

«On a beaucoup de nouveaux membres qu'on n'est pas habitué de voir dans nos activités qui sont là. C'est beaucoup de nouveaux visages pour notre formule 5 à 7», a conclu la présidente.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer