Québec investit 10 millions $ dans Nemaska

Le site de l'ancienne papeterie Laurentide de Shawinigan... (François Gervais)

Agrandir

Le site de l'ancienne papeterie Laurentide de Shawinigan est l'endroit que Nemaska Lithium a choisi pour s'implanter à Shawinigan.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec, investit 10 millions $ dans le projet d'usine de production d'hydroxyde de lithium à Shawinigan sur le site de l'ancienne usine Laurentide. La communauté crie de Nemaska injecte de son côté 3 millions $ dans ce projet.

Ressources Québec et la communauté crie de Nemaska acquièrent globalement 38 235 295 actions au prix de 0,34 $ chacune, soit le prix d'émission. La clôture de ces placements aura lieu au plus tard le 25 mars prochain. Ce prix d'émission représente une réduction d'environ 15 % par rapport au prix du marché moyen.

«Cet investissement démontrent l'engagement du gouvernement du Québec et de la communauté crie de Nemaska à l'égard de notre projet», a affirmé dans un communiqué Guy Bourassa, le président et chef de la direction de Nemaska.

La direction de Nemaska a souligné que le gouvernement du Québec est un partenaire très important pour l'implantation de son usine à Shawinigan. «Il a été d'un grand soutien dans notre stratégie visant à construire une usine de phase 1 afin d'attirer les clients et de signer des accords d'exploitation pendant la construction de la mine Whabouchi et de l'usine hydrométallurgique à Shawinigan», a ajouté Guy Bourassa.

«C'est la portion finale du budget global de 38 M$ pour l'usine de phase 1, pour lequel la Société a été en mesure d'obtenir un financement de 28 M$ par le biais de contributions gouvernementales et d'une avance sur des produits et services de l'usine de phase 1.»

La prochaine étape, selon l'entreprise, est de consolider l'entente avec Johnson Matthey Matériaux pour Batteries Ltée ainsi que de commencer la construction de l'usine de Shawinigan. «Nous avons des clients qui nous contactent quotidiennement et qui cherchent à obtenir de l'hydroxyde de lithium et avec cette usine, nous serons en mesure de satisfaire leur demande en leur fournissant des échantillons de produits. La demande en hydroxyde de lithium croît à un rythme qui n'a jamais été observé auparavant dans l'industrie et nous sommes parfaitement synchronisés pour répondre à la demande du marché», a précisé M. Bourassa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer