Nouveaux locaux et nouveaux services pour la SADC du Haut Saint-Maurice

Daniel Vezeau du Centre transfert d'entreprises du Québec,... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Daniel Vezeau du Centre transfert d'entreprises du Québec, Éric Couture, président de la SADC, Chantal Fortin, directrice générale de la SADC, Jean Spain, mentor, et Tommy Déziel, directeur général adjoint à la SADC.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La SADC du Haut Saint-Maurice a profité de l'inauguration de ses nouveaux locaux en plein coeur du centre-ville, mercredi, pour annoncer l'ajout de nouveaux programmes à son offre de services.

Les dirigeants de la SADC ont dévoilé que désormais ce serait eux qui coordonneraient la cellule de mentorat d'affaires qui permet aux gens d'affaires d'être jumelés volontairement à des entrepreneurs d'expérience pour les aider à développer leur savoir-faire entrepreneurial.

«Cette relation basée sur la confiance et la confidentialité s'avère un bon moyen de briser l'isolement de l'entrepreneur et augmente considérablement les chances d'assurer la pérennité des entreprises», a fait savoir la SADC.

De plus, l'organisation a rappelé sa collaboration avec Daniel Vezeau, du Centre de transfert d'entreprise du Québec. Selon la SADC, la relève d'entreprise est un enjeu majeur pour assurer le développement économique et maintenir les emplois dans le Haut-Saint-Maurice.

Depuis octobre dernier, près d'une dizaine d'entrepreneurs latuquois ont rencontré M. Vezeau et les conseillers de la SADC afin d'en savoir davantage sur le processus de transfert d'entreprise; processus qui peut nécessiter plusieurs années de préparation et prendre jusqu'à sept ans avant d'être complété.

«L'implication de la SADC a pour objectif d'assurer un suivi de proximité aux cédants tout au long de la démarche et d'offrir éventuellement un soutien technique et financier aux acquéreurs.»

Le président de la SADC, Éric Couture, a aussi profité du rassemblement pour annoncer la nomination de Tommy Déziel au poste de directeur général adjoint.

«Nous définissons actuellement nos priorités d'action pour la prochaine année et les années à venir, et la relève entrepreneuriale fait assurément partie de nos préoccupations. Déjà, les administrateurs souhaitent être cohérents avec les orientations définies, et il allait de soi d'envisager la relève éventuelle de Mme Fortin au niveau de la direction. M. Déziel est sans aucun doute un atout pour le développement à plus long terme de la SADC», a-t-il souligné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer