Une invitation à passer au salon

On retrouve Johnny Roy, président de Vision entrepreneuriat... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

On retrouve Johnny Roy, président de Vision entrepreneuriat Desjardins, Michel Angers, maire de Shawinigan, Denis Morin, directeur général du Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins, et Pierre-Yves Rousselle, coordonnateur de Vision entrepreneuriat Desjardins.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Borne tactile contenant une mine d'informations, conférences régulières et «téléphone vert» installé dans l'espace confidentiel: voilà ce que propose le tout nouveau Salon entrepreneur Desjardins fraîchement implanté dans le corridor des partenaires du Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins à Shawinigan.

«Avec l'ajout de Desjardins qui vient enrichir notre guichet unique, on est en voiture pour faciliter les démarches», a fièrement indiqué le directeur général du Centre, Denis Morin.

Ouvert en tout temps sur les heures d'ouverture du Centre, qui est situé au 1250, Avenue de la Station, le nouvel espace interactif «unique au Québec» vise à aider les entrepreneurs en prédémarrage ou en démarrage à démystifier la démarche financière et à bien les accompagner tout au long de leur processus entrepreneurial.

«Un des premiers partenaires qui a cru à cette grande aventure de l'entrepreneuriat, c'est Desjardins», a tenu à souligner le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Il y a deux ans, les Caisses Desjardins du Centre-de-la-Mauricie annonçaient la création du projet Vision entrepreneuriat Desjardins (VED) qui a pour mission de valoriser l'entrepreneuriat, en partenariat avec la communauté et ses initiatives.

«Cet investissement de plus de 500 000 $ de nos caisses supporte plus d'une quinzaine de projets dans nos trois principaux volets Sensibilisation/Éducation, Démarrage et Accompagnement et l'un des investissements majeurs de VED est le partenariat avec le Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins, d'où la décision de mettre sur place le Salon entrepreneur Desjardins», a expliqué son coordonnateur, Pierre-Yves Rousselle.

Fiches-conseils, répertoire de Fonds, ressources pour futurs entrepreneurs et capsules vidéos: voilà autant d'outils qui seront disponibles via la borne tactile.

Par ailleurs, le deuxième et le dernier mardi du mois, des conférences seront offertes gratuitement et traiteront tant de produits ou services Desjardins que de sujets généraux comme l'utilisation des médias sociaux, les ressources humaines ou la fiscalité.

De plus, les entrepreneurs pourront communiquer directement avec des gens de chez Desjardins Entreprises simplement en décrochant le «téléphone vert» installé dans l'espace confidentiel du Salon entrepreneur Desjardins. Des rencontres en personnes seront aussi possibles sur rendez-vous.

«Le Salon entrepreneur Desjardins propose une formule très actuelle, interactive et dynamique. Pour Vision entrepreneuriat Desjardins, il était primordial de proposer quelque chose qui allait avec l'image et l'orientation du Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins et surtout, de sortir des sentiers battus», a commenté le président de Vision entrepreneuriat Desjardins, Johnny Roy.

Celui qui poursuivra sous peu sa carrière à Montréal était heureux d'annoncer une deuxième bonne nouvelle, soit l'offre du programme Créavenir dans la région de Shawinigan.

En effet, les caisses et le centre Desjardins Entreprises du Centre et Haute-Mauricie s'associent à la Division de développement économique de la Ville de Shawinigan et la SADC Centre-de-la-Mauricie pour déployer Créavenir et faciliter l'accompagnement des jeunes entrepreneurs à chacune des étapes de leur parcours entrepreneurial.

Le programme soutiendra le démarrage d'une trentaine d'entreprises et contribuera à la création ou au maintien d'une soixantaine d'emplois d'ici trois ans.

«Les caisses Desjardins du Centre de la Mauricie investiront 300 000 $ au cours des trois prochaines années pour aider les jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans à démarrer ou consolider leur nouvelle ou jeune entreprise», a conclu le directeur général du centre Desjardins Entreprises du Centre et Haute-Mauricie, Pierre Champagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer