Gens d'affaires de Shawinigan: Stéphane Béland prend la présidence

Stéphane Béland... (François Gervais)

Agrandir

Stéphane Béland

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le Regroupement des gens d'affaires du centre-ville de Shawinigan vient d'élire un nouveau président. Il s'agit de Stéphane Béland, propriétaire du restaurant Le Saint-Mo Bistro Gourmand et de la Taverne chez Jos, qui promet de cogner aux portes des commerçants au cours des prochaines semaines pour qu'ils s'impliquent davantage dans cette association.

M. Béland succède à Alain Auger, dont la présidence, qui n'a duré qu'une seule année, a été éclipsée par les conséquences des travaux de réfection et d'embellissement sur la 5e Rue, l'été dernier. Le centre-ville a repris vie depuis novembre et les commerçants souhaitent évidemment que les sacrifices des deux dernières années seront récompensés lorsque la belle saison installera ses quartiers.

M. Béland convient que les attentes sont élevées, mais pour lui et son nouveau conseil d'administration, la priorité consistera à tâter le pouls au cours des prochaines semaines pour connaître les attentes par rapport à cette association. Encore cette année, une douzaine de personnes seulement se sont déplacées pour l'assemblée générale annuelle, un signal qui inquiète le président.

«On veut impliquer plus de monde», commente l'homme d'affaires. «Je suis flatté d'être président, mais j'aurais préféré qu'il y ait 50 ou 60 personnes à l'assemblée. La démocratie est meilleure dans ce temps-là !»

«On va faire le tour des commerces pour savoir ce que les gens veulent», ajoute-t-il. «Peut-être que l'exercice n'a jamais été fait ou qu'il n'y a jamais de note qui a été prise là-dessus. Nous avons des restaurants, des bars, des boutiques. Il faut amener des activités qui feront en sorte que tout le monde en profitera.»

Le 2 mars, le conseil d'administration organisera sa première rencontre pour établir ses priorités. Déjà, on sait que certains tiennent à intégrer un parc pour planches à roulettes au centre-ville, un projet qui flotte dans l'air depuis quelques années.

L'un des dossiers chauds des prochains mois consistera à apprivoiser le retour des parcomètres sur la 5e Rue. M. Béland se garde d'exprimer son opinion pour le moment, préférant prêter l'oreille à ce qu'en disent les commerçants avant de s'avancer. Il s'attend à une rencontre à l'hôtel de ville au cours des prochaines semaines.

«Je sais qu'il y a des pour et des contre», détecte-t-il.

La création d'une carte-rabais pour les employés du centre-ville afin de les inciter à consommer dans leur milieu fait partie des idées qui circulent pour le moment. Chaque administrateur est également invité à présenter deux projets importants à leurs yeux.

«Nous allons donner la voix aux gens pour savoir ce qu'ils veulent», insiste M. Béland. «Il ne faut pas que ce soit seulement l'affaire d'un conseil d'administration. Si on veut faire grandir le centre-ville, tout le monde doit pousser dans le même sens. Ma priorité, ce sera vraiment d'impliquer le plus de monde possible.»

Le nouveau conseil d'administration est complété par le vice-président Alain Garceau (Pâtisserie Le Palais), le secrétaire-trésorier Guy Beaudoin (propriétaire des roulottes à patates) ainsi que les administrateurs Marie-Ève Lavergne (Design Mi), Simon Picard (Café Morgane), Franck Chaumanet (Le Trou du diable) et Jimmy Sanscartier (Le Globe Steakhouse).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer