Desjardins: les ristournes devraient fléchir

Monique Leroux a notamment attribué les résultats de... (La Presse)

Agrandir

Monique Leroux a notamment attribué les résultats de 2015 à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

En dépit d'excédents records frôlant les 2 milliards $ pour l'année 2015, les ristournes versées à ses membres par le Mouvement Desjardins devaient afficher une baisse.

Après un redressement à 217 millions $ en 2014, la provision pour ristourne oscille actuellement dans une fourchette de 150 à 160 millions $, a indiqué jeudi la présidente et chef de la direction de la coopérative, Monique Leroux.

En commentant les derniers résultats annuels de son mandat de huit ans qui se termine en avril, celle-ci a expliqué qu'il ne fallait pas simplement tenir compte de l'augmentation ou de la diminution du montant des ristournes.

«Quand on regarde la situation 2016-2017, avec la volatilité sur les marchés, nous devons gérer notre capital de façon prudente en ayant les réserves requises pour supporter la demande en provenance de notre réseau», a expliqué Mme Leroux au cours d'une conférence téléphonique.

En agissant de la sorte, a expliqué la dirigeante du Mouvement Desjardins, la coopérative est à la fois capable de redistribuer une importante partie des excédents tout en soutenant la demande des entrepreneurs, des compagnies ainsi que de ses clients.

Mme Leroux a également expliqué que le montant provisionné pour les ristournes était pigé dans l'excédent du réseau des caisses, qui s'est chiffré à un peu plus de 700 millions $ en 2015. «C'est un ratio de distribution variant entre 20 et 25 pour cent, a-t-elle dit. C'est ce que nous croyons être un ratio de distribution prudent actuellement pour nous permettre de redistribuer (les excédents) et faire face à l'avenir.»

En 2014, l'excédent du réseau des caisses du Mouvement Desjardins avait été de 604 millions $.

Au fil des ans, certaines voix se sont élevées pour critiquer la baisse des ristournes au Mouvement Desjardins, qui attribue entre autres la situation à des exigences de capitalisation de réserve pour respecter la réglementation internationale.

Le Mouvement Desjardins a terminé l'année avec des excédents avant ristournes aux membres de 1,96 milliard $, en progression de 23 pour cent comparativement à 2014.

Au quatrième trimestre terminé le 31 décembre, les excédents ont atteint 462 millions $, en hausse de 30,5 pour cent comparativement à la période correspondante de l'année dernière.

Mme Leroux a notamment attribué les résultats de 2015 à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, une transaction ayant permis à Desjardins de se hisser au deuxième rang des assureurs de dommages au Canada en plus d'ajouter 1,2 million de clients.

Cette acquisition est par ailleurs en train d'ajouter au bas mot 600 emplois au Québec, a précisé la dirigeante du plus important groupe financier coopératif au pays.

En plus du rapatriement de 200 postes en provenance des États-Unis liés à des activités de siège social, au moins 400 personnes devront être embauchées afin de faciliter le rapatriement et l'intégration des systèmes de State Farm.

Ces personnes travailleront pour Desjardins jusqu'à ce que l'intégration soit complétée, soit en 2018-2019. «Il s'agit d'emplois à haute valeur ajoutée comme dans l'ingénierie et le secteur de la technologie, a précisé Mme Leroux. L'impact de cette acquisition est substantiel dans nos activités de siège social.»

Par ailleurs, le rendement des capitaux propres a été de 9,1 pour cent en 2015, en comparaison de 8,7 pour cent pour l'exercice précédent - une progression expliquée par la hausse des excédents.

En date du 31 décembre, l'actif total du Mouvement Desjardins était de 248,1 milliards $, en hausse de 8,2 pour cent par rapport à un an plus tôt. L'ajout des activités canadiennes de State Farm a contribué à cette progression à hauteur de 7,2 milliards $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer