Centre de métallurgie du Québec: la nécessité d'innover

L'annonce de la subvention gouvernementale accordée au Centre... (François Gervais)

Agrandir

L'annonce de la subvention gouvernementale accordée au Centre de métallurgie du Québec a été faite vendredi en présence de Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières, Gheorghe Marin, directeur du CMQ, de Julie Boulet, ministre régionale, et de Raymond-Robert Tremblay, directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Centre de métallurgie du Québec, affilié au Cégep de Trois-Rivières, vient de recevoir un important coup de pouce du gouvernement du Québec pour réaliser la phase 3 de son développement axée sur l'accroissement de son expertise en matière d'essais non destructifs de pièces métalliques.

Le gouvernement annonce le versement d'un octroi de 2 658 000 $ dans ce projet de 4 623 337 $. Ce projet comprend l'ajout de 8000 pieds carrés de superficie au centre où seront logés de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie. Ceux-ci serviront à contrôler la qualité de réservoirs, pièces moulées et autres rouleaux composés de métal.

GheorgheMarin, directeur du CMQ, était rayonnant de bonheur, vendredi, à l'annonce de la confirmation de l'aide gouvernementale. Selon M. Marin, le projet est emballant, car il met la science au service des entreprises.

«Notre but est de rendre les entreprises plus performantes. On va développer de nouvelles méthodes de détection des défauts dans une pièce sans la détruire. L'avantage est qu'on conserve la pièce et on diminue les coûts (pour une entreprise). C'est intéressant de trouver l'erreur dans une pièce avant qu'une entreprise l'envoie vers un client.»

Des procédés comme l'ultrason et la radiographie seront employés via les équipements qui seront achetés grâce à ce projet. Le développement de ces procédés pourra servir à des entreprises qui oeuvrent dans le domaine de l'aéronautique et des transports ainsi que des compagnies du secteur manufacturier.

Cette phase 3 du Centre des technologies des alliages avancés s'inscrit dans un positionnement stratégique amorcé en 2009. La création de ce centre de recherche en contrôle non destructif amènera le centre trifluvien à obtenir une reconnaissance en la matière au Québec, au Canada et à l'échelle internationale, car il est le premier centre du genre à être mis sur pied au pays.

«Il y a plusieurs joueurs dans la région qui oeuvrent dans la métallurgie, rappelle Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières. Il faut continuer d'innover. Investir dans les infrastructures de recherche au Québec va nous rendre plus productif et le Centre de métallurgie nous permet d'aller plus loin.»

Pour la ministre régionale, Julie Boulet, l'innovation demeure une approche clé dans le maintien et la croissance des entreprises québécoises.

«Vous avez développé une expertise exceptionnelle et vous êtes un leader. Vous avez su vous implanter et soutenir l'industrie manufacturière», dit la députée de Laviolette en s'adressant à l'équipe du CMQ.

«Il y a plus de 30 ans, les gens du Cégep de Trois-Rivières ont eu une vision que nous avons encore aujourd'hui, celle de se donner la mission de contribuer au développement économique de la région. Quand le Centre de métallurgie rayonne, c'est positif pour les PME et aussi pour les grandes entreprises», fait remarquer le directeur général du Cégep de Trois-Rivières, Raymond-Robert Tremblay.

Le CMQ met 500 000 $ dans ce projet de 4 623 337 $. La différence de 1,5 million de dollars devrait être comblée bientôt, car le Cégep de Trois-Rivières attend une réponse positive du gouvernement fédéral d'ici quelques semaines, voire d'ici quelques jours.

La direction du CMQ n'a pas attendu d'avoir la confirmation de l'ensemble du financement pour lancer l'appel d'offres concernant la construction de la bâtisse. Cette étape a été franchie vendredi. La construction devrait commencer dans quelques mois, si bien que la nouvelle aile du centre devrait ouvrir ses portes cet automne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer