Marmen: création de 70 emplois à Trois-Rivières

Le secteur de l'éolien entraîne encore la création... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le secteur de l'éolien entraîne encore la création d'emplois chez Marmen à Trois-Rivières.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après avoir eu la main heureuse avec le nouveau pont Champlain, c'est au tour d'un client du Texas d'entraîner des retombées dans les installations de Marmen à Trois-Rivières. Grâce à un nouveau contrat dans l'éolien, pas moins de 70 emplois seront créés en sol trifluvien d'ici juin.

«On a du pain sur la planche pour les embauches», a avoué au Nouvelliste Claude Mallick, chef de service - Marketing et Communications. Des manoeuvres spécialisés et des soudeurs sont recherchés dès maintenant.

Cette bonne nouvelle, favorisée par la faiblesse du dollar canadien et la proximité des infrastructures portuaires pour «un transport abordable», s'ajoute à celle annoncée récemment par le président Patrick Pellerin.

On sait que son entreprise a décroché un contrat de fabrication de caissons auprès du Groupe Canam, fabricant de la charpente en acier des approches du futur pont Champlain. Ce qui force la famille Pellerin à agrandir son usine de fabrication générale située dans le parc industriel de Trois-Rivières.

L'ajout de 40 000 pieds carrés à l'actuel bâtiment de 80 000 pieds carrés, érigé il y a dix ans sur la rue Jules-Vachon, et l'achat d'équipements spécialisés représenteront un investissement de sept millions de dollars.

Les travaux de mise en chantier ont débuté en janvier et se termineront à la fin mai 2016. Au terme des investissements, une trentaine d'emplois de soudeurs et de manoeuvres spécialisés seront créés, sans compter les divers emplois reliés à la construction de l'usine.

Marmen est un sous-traitant hautement reconnu des constructeurs OEM qui dispense ses services à des entreprises provenant de secteurs déjà forts diversifiés tels que l'énergie éolienne, l'hydroélectricité, les turbines à gaz et à vapeur, les minières, l'aviation, l'aérospatiale, les industries militaire et médicale ainsi que le gaz et le pétrole.

Passé maître dans la prestation de services d'usinage haute précision, de fabrication et d'assemblage mécanique de pièces de toute taille à l'échelle internationale, Marmen possède pas moins de cinq usines à Trois-Rivières ainsi que des installations spécialisées dans la fabrication d'éoliennes à Matane, en Gaspésie, et à Brandon, dans le Dakota du Sud, aux États-Unis.

Avec ces nouveaux contrats, la famille Pellerin fera travailler plus de 1400 personnes dont la grande majorité en sol trifluvien.

Pour consulter la liste complète des postes à pourvoir et pour postuler en ligne, les gens intéressés peuvent visiter le www.marmeninc.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer