• Le Nouvelliste > 
  • Affaires 
  • > Caisses Desjardins Saint-Paul et Pointe-du-Lac: fermeture confirmée le 4 avril 

Caisses Desjardins Saint-Paul et Pointe-du-Lac: fermeture confirmée le 4 avril

Tout comme la caisse de Pointe-du-Lac, le centre... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Tout comme la caisse de Pointe-du-Lac, le centre de services Saint-Paul va fermer ses portes le 4 avril.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après la fermeture de deux caisses sur le boulevard Thibeau d'ici l'été, voilà que le couperet va tomber sur deux autres centres de services Desjardins à Trois-Rivières.

Dès le 4 avril prochain, les membres de la Caisse Desjardins Laviolette verront donc les succursales Saint-Paul et Pointe-du-Lac «évoluer» en établissements automatisés.

En d'autres mots, les services caissiers seront transférés au siège social et les guichets automatiques seront maintenus en place. Cette décision, prise par les dirigeants du conseil d'administration de la Caisse, repose sur le fait que seulement 1,4 % des transactions des membres étaient effectuées à ces comptoirs caissiers.

«Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Selon nos données, 96 % des 6,7 millions de transactions effectuées à la Caisse Desjardins de Laviolette sont effectuées ailleurs qu'au comptoir. Nous nous sommes questionnés sur la pertinence de maintenir autant de comptoirs caissiers en ces années où les transactions financières se font de moins en moins physiquement en caisse», a indiqué le président, Cléo Marchand.

Pour l'ensemble du réseau des caisses Desjardins, de 2010 à 2015, le nombre de transactions par Internet a grimpé de 41 %. À l'opposé, les transactions au comptoir ont chuté de 29 %, alors que celles effectuées aux guichets automatiques sont également en baisse de 29 %.

«Le mode de vie et les habitudes de consommation de nos membres font en sorte qu'une grande proportion de ceux-ci se déplacent régulièrement sur les grandes artères de Trois-Rivières. Ils ont ainsi accès au siège social de la Caisse, qui est ouvert deux soirs et le samedi, ainsi qu'à d'autres points de service Desjardins», ajoute le directeur général, Pascal Samonini.

Il fait aussi remarquer que «grâce à l'accueil téléphonique et aux services en ligne AccèsD, nous n'avons jamais été aussi accessibles. Les membres transigent différemment avec la Caisse et c'est le rôle des administrateurs d'adapter l'offre de service», renchérit-il.

La Caisse est consciente que cette décision exigera à ces membres qui utilisaient exclusivement ces comptoirs de changer leurs habitudes. C'est pourquoi les dirigeants ont tenu à s'assurer que la Caisse accompagne les membres qui pourraient vivre une situation particulière, en leur proposant des solutions personnalisées.

«Notre volonté est que la Caisse demeure présente au sein de la communauté tant par la décision de maintenir les guichets automatiques, que dans la poursuite de notre engagement auprès d'organismes et de projets porteurs», renchérit M. Marchand.

C'est ainsi que la Caisse est fière de participer à l'élaboration d'un nouveau projet, soit l'aménagement du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières dans les locaux occupés actuellement par la Caisse au Coin St-Paul. Et soucieuse de poursuivre sa mission dans la communauté, la Caisse soutient divers organismes dont le Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac, la fête de quartier, la course des petits trotteurs, etc.

«Considérant les besoins actuels des résidents du secteur, la Caisse a établi un partenariat avec le CPE Le moulin des bambins afin d'offrir soixante nouvelles places. Nous sommes fiers de contribuer à la mise en place de ce projet et de créer un milieu de vie qui facilitera la vie de jeunes familles», a-t-on souligné.

Comptant plus de 80 employés, la Caisse Desjardins Laviolette sert plus de 25 000 membres et demeure «un levier économique important», avec un actif de plus de 836 millions de dollars et un volume d'affaire de plus de 1,6 milliard de dollars. L'an dernier, la Caisse a remis un montant de 1 073 382 $ en ristournes et en 2014, la somme de 150 000 $ a été distribuée à différents organismes du milieu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer