Les centres commerciaux en constante évolution en Mauricie

Le phénomène des centres commerciaux est loin de... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le phénomène des centres commerciaux est loin de s'estomper avec les multiples développements en cours dans la région.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que le centre Les Rivières s'apprête à accueillir de grandes bannières telles que la SAQ et Réno-Dépôt, les autres centres commerciaux de la région ne sont pas en reste en matière de développement, chacun misant sur leur créneau respectif.

La Plaza de la Mauricie de Shawinigan.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

La Plaza de la Mauricie de Shawinigan.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Le centre commercial Les Rivières.... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

Le centre commercial Les Rivières.

François Gervais, Le Nouvelliste

«Un mail, c'est tout sauf un statu quo», confie au Nouvelliste le vice-président exécutif, exploitation, commerce de détail, chez Cominar, Guy Charron.

D'abord, en janvier, la Société des alcools du Québec confirmait son choix du centre Les Rivières pour y installer sa future succursale Sélection.

Celle-ci sera logée dans une bâtisse à ériger dans le stationnement du centre commercial, près de la 6e Rue. Il s'agit d'un projet de plus de deux millions de dollars qui sera opérationnel à temps pour la prochaine période des Fêtes.

Et au cours des derniers jours, ce fut au tour de Rona d'annoncer l'arrivée d'un Réno-Dépôt au centre commercial du boulevard des Forges pour une ouverture prévue en juin. Le nouveau magasin viendra ainsi combler l'espace de 56 000 pieds carrés laissé vacant par la fermeture de Target.

Or, M. Charron ne cache pas que cet heureux dénouement représentait la pièce maîtresse pour la suite des choses au centre Les Rivières.

Cela devrait déclencher «un jeu de chaise musicale» sur le mail avec, entre autres, une relocalisation de Sports Experts, selon ce que Le Nouvelliste a appris. «Tout est interrelié», a-t-il admis.

Du côté de La Plaza de la Mauricie, également propriété de Cominar, M. Charron se contente de faire savoir qu'un «joueur pour une certaine taille» se dessine à l'horizon.

Le Carrefour Trois-Rivières-Ouest.... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

Le Carrefour Trois-Rivières-Ouest.

François Gervais, Le Nouvelliste

Carrefour Trois-Rivières-Ouest

En ce qui concerne le Carrefour Trois-Rivières-Ouest, le coup de barre fut donné en 2013 avec la création du Supercentre Wal-Mart.

Au terme de ce vaste chantier de 6,5 millions de dollars qui fut complété l'été dernier, la grande chaîne occupe dorénavant une superficie de 160 000 pieds carrés. Ayant permis l'ajout d'un marché d'alimentation, cet agrandissement de 30 000 pieds carrés aura provoqué le redéploiement de certains commerces sur le mail.

Si cette phase importante avait préalablement été marquée par l'arrivée du Café Morgane et de la boutique Intersport, la prochaine nouveauté sera celle de l'ouverture printanière du World Gym dans un local de 25 000 pieds carrés.

«On est un centre de services qui rejoint toute la famille. À tous les jours, tu peux venir ici, avec le cinéma, les quilles, les magasins, le Buffet des continents, la pharmacie et Best Buy», se plaît à énumérer la directrice générale, Nathalie Desbiens. 

Si à son entrée en poste, le taux de vacance était de 10,5 %, celui-ci sera autour de 3 % avec la réalisation des divers projets qui sont présentement sur la table à dessin. «Il y aura d'autres annonces d'ici le printemps et on a établi une bonne relation avec nos clients actuels», a-t-elle laissé savoir.

Les Galeries du Cap.... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 3.0

Agrandir

Les Galeries du Cap.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Galeries du Cap

Pour sa part, la direction des Galeries du Cap n'est pas peu fière de s'être dotée de la toute première enseigne électronique, parmi les centres commerciaux en région. Une longue démarche de trois ans qui fut facilitée par le conseiller municipal Pierre-Luc Fortin. Et la gestionnaire de portefeuille, Guylaine Thibault, n'a pas manqué de souligner l'implication déterminante du fonctionnaire Michel Matteau, décédé subitement au cours des derniers jours.

«En 2015, on s'est refait une beauté en changeant la céramique partout, ce qui donne un nouveau look au mail», a-t-elle signalé.

Si la dernière année fut caractérisée par cinq fermetures de places d'affaires, le tout fut vite remplacé par l'arrivée de la Maison Barakett et des BodyStyle, Enfant Énergique, Zone 51, qui s'ajoutent aux bannières existantes telles que Maxi, Wal-Mart, Jean-Coutu, Plante Sports et La Perle rare, pour ne nommer que celles-là. Il ne reste plus donc qu'un seul espace qui soit disponible, d'une superficie de 1850 pieds carrés.

Finalement, Mme Thibault tient à dire que son centre d'achat, qui fête ses 45 ans d'existence, n'est pas en compétition avec les autres.

«On est très axé sur les services, avec une cordonnerie, un cinéma et une pharmacie. Les nouveaux marchands amènent une nouvelle clientèle. On est un petit centre qui se démène dans la réalité d'aujourd'hui. Et les gens viennent se divertir», a-t-elle conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer