Réno-Dépôt au centre Les Rivières: c'est confirmé

Rona a confirmé mercredi l'ouverture en juin prochain... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Rona a confirmé mercredi l'ouverture en juin prochain d'une bannière Réno-Dépôt dans les anciens locaux de Target au centre commercial Les Rivières

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Une semaine après l'annonce de l'acquisition de Rona par le géant américain Lowe's pour 3,2 milliards $, l'entreprise poursuit l'expansion de son réseau de magasins au Québec et confirme l'arrivée d'un Réno-Dépôt au centre commercial Les Rivières.

«Nous avons un plan de développement qui est connu de nos acheteurs potentiels [la transaction doit encore être approuvée] et nous continuons d'aller de l'avant. Pour nous, c'est business as usual», affirme en entrevue Luc Rodier, premier vice-président Détail chez Rona.

La direction de l'entreprise a annoncé que ce nouveau magasin prendra les couleurs d'un concept qui n'existe pas encore. Cette bannière ne devrait pas rentrer en concurrence, croit la direction de l'entreprise, avec l'entrepôt Rona, situé sur le boulevard des Récollets. «Nous avons une clientèle dans les magasins Réno-Dépôt un peu plus spécialisée. Elle sait ce qu'elle fait et connaît les produits. Chez Rona, on va chercher l'inspiration, la famille moderne et les gens qui ont des projets, mais qui veulent être accompagnés durant le processus», explique M. Rodier. «Chaque commerce a sa propre identité et les deux ne seront pas en concurrence.»

Le nouveau magasin viendra donc combler l'espace de 56 000 pieds carrés laissé vacant par la fermeture des magasins Target au Canada dont celui du centre commercial Les Rivières. L'annonce de l'ouverture n'est pas une grande surprise puisque la compagnie avait fait une demande de dérogation mineure à la Ville de Trois-Rivières il y a peu de temps. Celle-ci a été accordée le 1er février dernier et permet, notamment, l'aménagement d'une aire extérieure d'entreposage dans la cour donnant sur la 6e Rue et une autre, saisonnière, dans la cour avant située du côté du boulevard des Forges.

Rona envisageait depuis quelques années d'établir un commerce dans le nord de Trois-Rivières, un secteur qui n'est actuellement pas desservi par de grandes quincailleries. Luc Rodier avoue que les locaux laissés libres par le départ de Target ont suscité un grand intérêt chez Rona.

«Ça fait longtemps qu'on avait identifié le marché de Trois-Rivières comme étant potentiel dans notre développement. La bannière Réno-Dépôt a une offre qui est différente de celle de Rona. Et le nord de Trois-Rivières représente un bon potentiel de marché où on a peu de couverture avec l'entrepôt [boulevard des Récollets]», souligne Luc Rodier.

«Et il y a peu de concurrents [dans ce secteur]. C'est un très bon site. Dès que les locaux de Target sont devenus disponibles, nous avons tout de suite manifesté notre intérêt.»

D'une superficie d'environ 56 000 pieds carrés, ce Réno-Dépôt sera plus petit que l'entrepôt Rona du boulevard des Récollets. Outre le magasin de Trois-Rivières, deux autres du même genre ouvriront leurs portes, soit à Boucherville, en juillet prochain, et Valleyfield au début 2017. Le nouveau concept de ces magasins permet toutefois d'utiliser des locaux plus petits que ceux occupés par les Réno-Dépôt jusqu'ici.

«C'est un nouveau format pour nous. Les trois magasins que nous avons annoncés mercredi sont un peu plus petits que la norme. Mais des magasins de 100 000 pieds carrés, il y a de moins en moins de marchés au pays qui peuvent en accueillir», mentionne Luc Rodier. «Il y aura la même offre dans ces plus petits magasins que dans les grands. Mais avec plus de densité.»

Dans l'optique d'ouvrir le Réno-Dépôt en juin prochain, des travaux préparatoires doivent être menés dans les anciens locaux de Target. De nouvelles sorties et une entrée pour entrepreneurs devront notamment être aménagées.

La confirmation de la venue d'une bannière de Réno-Dépôt au centre commercial Les Rivières est une bonne nouvelle pour le marché trifluvien de l'emploi. Ce nouveau commerce devrait d'ailleurs embaucher une soixantaine de personnes.

Joint au téléphone alors qu'il se trouvait à Detroit en mission avec la direction du Grand Prix de Trois-Rivières, le maire Yves Lévesque se réjouissait de la nouvelle. «Pour la Ville, c'est des taxes en plus et pour les citoyens, c'est des emplois de disponibles. C'est une excellente nouvelle», a-t-il lancé.

Par ailleurs, la transaction récente qui a fait passer la compagnie québécoise Rona sous le contrôle du géant américain Lowe's n'a pas eu de prise sur les projets d'expansion à court terme. On confirme du côté de l'entreprise les intentions d'autres constructions et agrandissements au Québec et dans le reste du Canada.

Avec la collaboration d'Éric Langevin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer