APCHQ: record de maisons neuves à visiter

De gauche à droite: Denis Marcoux, vice-président régional... (Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite: Denis Marcoux, vice-président régional de Desjardins Mauricie, Marc-André Lebel, propriétaire de BMR Pierre Naud inc., Yves Paris, président de l'APCHQ Mauricie-Lanaudière, Daniel Piché, responsable des ventes et marketing chez Du Proprio, et Nathalie Dumas, adjointe à la direction chez Barrette Structural.

Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Il y a aura 55 maisons neuves à visiter, cette année, dans le cadre de la Grande tournée des maisons neuves de l'APCHQ. «C'est notre record historique», indique Yves Paris, président du conseil d'administration de l'APCHQ Mauricie-Lanaudière.

«Pour la 16e édition, c'est notre meilleure année», renchérit le directeur général, Me Maxime Rodrigue, puisque 20 entrepreneurs seront aussi de la partie.

Les maisons à visiter sont situées à Trois-Rivières, Bécancour, Louiseville et Shawinigan. 

L'événement se déroule sur deux week-ends, soit les 13-14 et 20-21 février.

Comme chaque année, l'organisation attend des milliers de visiteurs. «Au dire des entrepreneurs, il y a plus de visites durant ces deux week-ends que durant le reste de l'année», indique Me Rodrigue.

Il est clair que l'activité exerce une influence sur les ventes car les entrepreneurs reviennent d'année en année, constate-t-il. «Pour eux, c'est le coup d'envoi de leur saison», dit-il.

«Une belle diversité est proposée avec des maisons unifamiliales, des maisons jumelées et en rangée ainsi que des condominiums», précise M. Paris. Il s'agit d'habitations de styles variés illustrant les nouvelles tendance du marché de la construction neuve en matière d'aménagement et de décoration.

Malgré la crise de la pyrrhotite et le fait qu'aucune norme n'aie encore été établie au Canada en matière de pyrrhotite, «dans la maison neuve, on ne sent pas de pression à la baisse», signale le directeur général. «Il y a tout de même eu des précautions qui ont été prises au moment où ça s'est déclaré», fait-il valoir.

Le choix du mois de février pour organiser une tournée des maisons neuves en Mauricie est justifié du fait que «toutes les grandes banques, les prêteurs hypothécaires, nous disent que c'est en février que les décisions se prennent, où les gens se font pré-approuver pour du financement. C'est en février, mars et avril qu'il y a le plus de transactions immobilières», indique Maxime Rodrigue.

Pour plus de détail, on peut se rendre au www.grandetournee.com. Le site contient des conseils et permet de réaliser des visites virtuelles des maisons neuves à vendre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer