Desjardins fermera deux centres de services d'ici l'été

La Caisse populaire Desjardins du Passage.... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La Caisse populaire Desjardins du Passage.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Mouvement Desjardins n'aura jamais aussi bien porté son nom en région par les temps qui courent. En effet, ça bouge passablement du côté du groupe financier coopératif avec la disparition prochaine de deux points de service sur le territoire de la Caisse de l'Est de Trois-Rivières.

La présidente du Conseil régional Mauricie, Carole Chevalier, a d'ailleurs indiqué que la Caisse populaire Desjardins du Passage allait fermer ses portes le 13 mars prochain. Dès le lendemain, les services seront rapatriés aux centres Châteaudun et Sainte-Madeleine. Et la caisse du secteur Saint-Louis-de-France devrait subir le même sort d'ici au 30 juin.

Du côté de la Caisse Desjardins Laviolette, on s'apprêterait à statuer sur le sort du centre de services de Pointe-du-Lac et de celui situé dans le complexe résidentiel pour retraités, Le Coin Saint-Paul.

«Chacune des caisses est autonome pour analyser la situation et poser des gestes en conséquence. On les accompagne pour les aider à prendre les meilleures décisions et dans la mise en oeuvre», précise le vice-président régional Mauricie, Denis Marcoux.

Du même souffle, celui-ci reconnaît que Desjardins fait face à des défis de croissance et d'efficacité. «Ce qui est vrai dans le mouvement est aussi vrai en Mauricie. Mais on part d'un petit peu plus loin», admet-il.

Ainsi, la situation économique régionale, marquée par un recul des mises en chantier et un niveau de revenu disponible parmi les plus faibles au Québec, affecte inévitablement les épargnes. Or, à défaut de pouvoir accroître les recettes, on s'affaire à diminuer les dépenses.

Malgré cette transformation du réseau de distribution, ce dernier se plaît à souligner que l'offre de service de Desjardins en Mauricie en 2016, «c'est deux fois plus que tous ses concurrents mis ensemble», avec 18 caisses, 59 Centres de services, 104 guichets automatiques et trois Centres Desjardins aux Entreprises. Et quand on y ajoute les centres d'appels, Desjardins fait travailler près de 1400 personnes en région.

«La Mauricie est la deuxième région au Québec où les membres de Desjardins sont les plus satisfaits», conclut fièrement M. Marcoux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer