Nouveau fonds d'un million $ pour Trois-Rivières

Dans l'ordre habituel, on retrouve Yves Lévesque, maire... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières, Michel Grosleau, maire de Saint-Prosper-de-Champlain et membre du conseil d'administration de la FQM, Jean-François Beaudoin, directeur général de Desjardins Entreprises, Gaétan Morin, président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, et Mario De Tilly, directeur général d'IDE Trois-Rivières.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les PME trifluviennes, principalement manufacturières, peuvent maintenant compter sur un nouvel outil de financement, soit un fonds d'un million de dollars créé par le Fonds de solidarité FTQ et Desjardins, en partenariat avec Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières. Et c'est la Ville qui sera dépositaire des sommes.

«C'est pour une meilleure diversification au niveau des sources de fonds et c'est pour créer un effet de levier», a justifié le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.

Pour sa part, le président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin, s'est plu à souligner qu'il s'agissait d'un 76e Fonds local de solidarité (FLS). Celui-ci aura pour objectif d'accélérer la réalisation de projets de démarrage, d'expansion et d'acquisition d'entreprises sur le territoire trifluvien.

Sa mise sur pied est rendue possible grâce à la participation de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ, avec un prêt de 750 000 dollars, et de Desjardins, qui contribue pour un montant de 250 000 dollars.

Le montant maximal des investissements qu'une entreprise peut recevoir du FLS est de 100 000 dollars et les demandes de financement peuvent être transmises dès maintenant auprès d'IDE Trois-Rivières.

«Desjardins est le prêteur des PME. Pour nous, il est tout à fait naturel d'investir dans les entreprises d'ici et d'appuyer le développement local afin de contribuer aux objectifs de croissance de la ville», a déclaré le directeur général de Desjardins Entreprises, Jean-François Beaudoin, soulignant l'apport des trois caisses de Trois-Rivières.

D'ailleurs, le maire Yves Lévesque n'a pas manqué de signaler que Desjardins est un «bon citoyen corporatif». «Nous avons une pépinière extraordinaire de PME avec de beaux projets. Mais il manquait un petit levier et c'était frustrant, l'argent étant le nerf de la guerre», a-t-il avoué.

Pour sa part, le membre du conseil d'administration de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), Michel Grosleau, a rappelé les 25 ans d'existence de «cette belle collaboration entre la FQM et le Fonds de solidarité FTQ, qui a permis la création des fonds locaux de solidarité».

«Nous souhaitons que ce réseau continue de se développer pour la prospérité et la vitalité de nos communautés partout au Québec», a indiqué le maire de Saint-Prosper-de-Champlain.

Les PME à forte croissance

En début de matinée, le grand patron du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin, a parlé des PME à forte croissance devant les membres de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières.

Et il a donné l'exemple de quatre entreprises de la région avec lesquelles le Fonds est partenaire: Extravision, Nouvel Horizon, Estampage JPL et GDG Environnement. «Le Fonds en Mauricie et au Centre-du-Québec, c'est 252 millions de dollars, 512 entreprises et 15 699 emplois créés, maintenus ou sauvegardés», a-t-il fièrement fait savoir.

Et pour les douze derniers mois, le Fonds de solidarité FTQ affiche un bénéfice net de 753 millions de dollars et un rendement de 7,1 %.

En 18 mois, pas moins de 964 millions de dollars ont été investis dans les PME du Québec pour créer, maintenir ou sauvegarder 176 000 emplois. «On a une double mission et un modèle unique. On est une prise de courant, de l'épargne vers les PME», a expliqué M. Morin.

Selon lui, le Québec fait face à de grands défis: vieillissement, finances publiques, productivité et développement régional. «Et nos défis ultimes consistent à faire croître notre niveau de vie et enrichir les Québécois», a-t-il précisé.

Alors que plus de 70 % des nouveaux emplois sont créés par les PME et que celles à forte croissance créent 35 % des nouveaux emplois, le conférencier du jour rapporte «peu de PME à forte croissance» en territoire québécois.

«Pour passer en tête de peloton, il faut comprendre les ingrédients de la croissance et s'inspirer d'exemples concrets. Il faut que l'entrepreneur ait une volonté de croître. L'attitude détermine l'altitude», a-t-il soutenu.

Vision, innovation, orientation clients et marchés, souplesse organisationnelle, réseau et gestion innovante des ressources humaines: voilà autant d'éléments qui caractérisent à son avis les PME à forte croissance.

Finalement, M. Morin se réjouit que les crédits d'impôt fédéraux pour contribution aux fonds de travailleurs soient ramenés dans le prochain budget. «En réaction aux coupes du gouvernement Harper, on avait commencé notre tournée à Trois-Rivières et cela a permis d'aller chercher l'une des plus grandes pétitions au Canada», a-t-il conclu.

Une IDE TR non syndiquée

Alors que les deux tiers de la trentaine d'employés étaient syndiqués chez Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières, l'arrivée d'un nouveau directeur général a incité le groupe à opter pour la désyndicalisation à l'été 2015.

Selon Radio-Canada Mauricie, le nouveau mode de gestion n'est pas étranger à ce mouvement de désaffiliation syndicale. C'est un secret de Polichinelle que les relations de travail étaient tendues sous la direction d'Yves Marchand.

«On a rendu les gens plus autonomes. Ce sont des professionnels. On axe sur les tâches. Le cadre d'une convention, c'est un peu lourd», a simplement commenté le directeur général actuel, Mario De Tilly.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer