Sports Experts déménage et s'agrandit

Georges Brunelle posant devant la partie de l'immeuble... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Georges Brunelle posant devant la partie de l'immeuble commercial où seront bientôt situées ses bannières Sports Experts et Atmosphère.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est en plein virage technologique que le magasin Sports Experts, du boulevard des Récollets, et Atmosphère déménagent pour s'agrandir dans l'autre extrémité du bâtiment qui abritait Sears. Il s'agit d'un investissement de quatre millions de dollars pour le Groupe Brunelle qui compte une douzaine de magasins en région, avec près de 300 employés.

«C'est facile de déménager et le consommateur ne se perdra pas», fait remarquer Georges Brunelle, visiblement fier de ce qu'il appelle son «projet blanc». Au «nouvel» emplacement, plus d'une centaine de personnes y travailleront, ce qui nécessitera la création d'une vingtaine d'emplois.

Écrans tactiles, murs de chaussures dotées de puces RFID, iPad et téléscripteurs à DEL attendront la clientèle dès le mois de mai sur un plancher de vente qui passera de 26 000 à 44 000 pieds carrés. «On veut bonifier l'offre aux consommateurs et augmenter l'expérience client», renchérit le commerçant.

Depuis deux ans, la société mère de Sports Experts, FGL Sports, le plus grand détaillant d'articles de sport au Canada, teste une foule de technologies dernier cri dans quelques magasins au Canada anglais. Son premier «laboratoire» avait ouvert ses portes à l'été 2013 sur Yonge Street, à Toronto.

L'entreprise avait alors indiqué que son objectif était de «susciter chez les clients les mêmes émotions intenses que lorsqu'ils pratiquent les activités sportives qu'ils aiment». D'autres concepts similaires ont ensuite vu le jour en Colombie-Britannique et en Alberta.

Après Montréal et Québec, c'est au tour du franchisé Sports Experts de Trois-Rivières de prendre le virage technologique. Le magasin du boulevard des Récollets comptera plusieurs écrans, des bornes interactives permettant de localiser des produits dans le magasin et des «cubes translucides» qui présentent des produits. Il y aura aussi un écran communautaire qui annoncera les événements sportifs dans le quartier.

Selon La Presse Affaires, la technologie la plus intéressante est sans doute ce «mur de chaussures» dotées de puces RFID. En plaçant la chaussure de son choix près d'un capteur, le client saura automatiquement si sa pointure est en stock. Plus besoin, donc, d'attendre qu'un commis aille vérifier à l'arrière du magasin.

Au cours des prochaines années, FGL Sports (une division de Canadian Tire) et ses franchisés investiront donc plusieurs millions de dollars pour transformer les 63 Sports Experts de la province. Du lot, 40 incluent des magasins Atmosphère.

Sports Experts a aussi modernisé l'expérience en ligne avec le lancement d'un site transactionnel l'automne dernier. «Le but est de générer du trafic additionnel dans le magasin et les gens peuvent voir le produit avant de se déplacer», précise celui qui évalue le pick-up en magasin à 40 % des ventes sur le site.

Même s'il considère le boulevard des Récollets comme «l'un des meilleurs spots», M. Brunelle n'exclut pas d'envisager un jour un développement du côté du District 55.

Comment explique-t-il la croissance de ses affaires, dans le monde hautement concurrentiel du commerce de détail qui fait sa part de victimes? «Je suis dans le créneau sportif, de gens actifs. Les gens sont axés sur leur santé», avance-t-il, tout en faisant remarquer que le slogan de Sports Experts est justement «Meilleure forme, meilleure vie».

Pour la Société immobilière Duguay, qui avait construit la bâtisse commerciale au tournant de l'an 2000, la décision d'affaires du Groupe Brunelle vient régler l'espace qui avait été laissé vacant par le départ du magasin de meubles et électroménagers Sears. Et selon Maude Duguay, chargée du développement et de la location, deux locataires potentiels seraient déjà intéressés à occuper les 26 000 pieds carrés qui seront bientôt libérés par Sports Experts et Atmosphère.

En ce début de 2016, la Société immobilière Duguay détient et gère un portefeuille de 40 bâtisses commerciales couvrant au total 700 000 pieds carrés, situées entièrement à Trois-Rivières. «On a un taux de vacance de 1 %. Ce sont de bonnes nouvelles», révèle fièrement celle qui constate un nouveau dynamisme chez les commerçants trifluviens et une relance de l'économie locale.

D'ailleurs, dans la toute nouvelle bâtisse commerciale signée Duguay, sur la rue Bellefeuille, Chaussures Gaïa, de Caron Chaussures, va s'installer aux côtés de La Perle Rare. «Et on poursuit la location de La Plaza Trois-Rivières, au coin des boulevards des Forges et des Récollets, avec l'ajout prochain d'un restaurant», a-t-elle conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer