Perspectives 2016

L'asclépiade à la rescousse de Mékinac

L'asclépiade... (Archives La Presse)

Agrandir

L'asclépiade

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) À l'heure où l'économie mondiale connaît certaines difficultés, les artisans du développement économique régional doivent oser explorer ainsi que favoriser de nouveaux créneaux.

Le directeur général du CLD de Mékinac, Patrick... (Sylvain Mayer) - image 1.0

Agrandir

Le directeur général du CLD de Mékinac, Patrick Baril.

Sylvain Mayer

Et c'est exactement ce que la MRC de Mékinac fait avec le développement de l'asclépiade, une plante indigène qui produit une soie aux caractéristiques très prometteuses. 

Le directeur général du Centre local de développement de Mékinac, Patrick Baril, avoue que l'économie tourne au ralenti et que le principal défi est de consolider les entreprises et les projets de développement déjà existants, dont la filière de l'asclépiade. «La baisse du dollar canadien aide nos manufacturiers, mais on ne bâtit pas une économie là-dessus», souligne-t-il.

Malgré un contexte économique pas toujours favorable pour les entreprises de la région, le CLD de Mékinac note quelques signes très encourageant. Patrick Baril cite en exemple le développement de la culture de l'asclépiade et la transformation de cette soie naturelle produite par cette plante indigène qui se cultive facilement. 

Reconnue pour ses propriétés isolantes et hydrophobes, cette soie souple et résistante pourrait être utilisée notamment pour fabriquer des manteaux. La soie de l'asclépiade serait 33 % plus efficace que la plume d'oie, deux fois plus efficace que le polyester et près de cinq fois plus performante que le polar. Des fabricants de vêtements testent d'ailleurs ce nouveau produit qui s'avère jusqu'à maintenant très prometteur. 

«C'est un modèle intéressant qui favorise le secteur de production primaire avec l'agriculture et celui de la transformation. Nous avons réussi à s'associer avec une entreprise, Encore 3, pour la transformation», affirme Patrick Baril. 

La MRC de Mékinac a d'ailleurs lancé en décembre dernier un programme afin de stimuler la culture de ce produit végétal aussi connu sous le nom de soie d'Amérique. Les agriculteurs désirant se lancer dans la production de l'asclépiade seront accompagnés financièrement ainsi que par un service d'agronomie. Ces mesures visent à augmenter l'approvisionnement de cette soie aux propriétés très intéressantes.

Mékinac a fait de grands efforts ces dernières années pour favoriser l'entrepreneuriat. C'est indispensable pour appuyer l'économie d'une MRC durement affectée par la transformation de l'industrie du bois et de la foresterie.

«Ça s'est quant même stabilisé dans le secteur forestier. Ç'a été très difficile dans Mékinac, mais on sent que ça va mieux. Il y a eu des projets d'utilisation des ressources comme Cèdart-Tech à Sainte-Thècle, une usine spécialisée dans le cèdre qui est apparue l'an dernier. Tranquillement, on commence à restructurer l'industrie du bois», affirme Patrick Baril. 

Un des plus importants festivals du Québec se déroule chaque année dans Mékinac. Il s'agit bien sûr du Festival western de Saint-Tite, un événement qui attire plus de 600 000 visiteurs. Ce n'est pas un hasard si ce festival ayant comme emblème le cheval est à l'aube de sa 50e édition. Les propriétaires de chevaux et amateurs d'équitation sont très nombreux dans Mékinac. Des sentiers de randonnée équestre ont donc été développés ces dernières années. Ce nouveau créneau touristique s'ajoute à ceux du quad et de la motoneige.

Tout ce travail du CLD Mékinac doit se faire alors que Québec a imposé d'importantes compressions budgétaires à l'organisme. «Nous aussi nous avons subi des changements. Nous devons maintenant donner un meilleur service à nos entrepreneurs avec moins de ressources financières et humaines», explique Patrick Baril. «Il est essentiel de donner un meilleur service à nos entrepreneurs, ils en ont bien besoin actuellement compte tenu de la situation économique.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer