Perspectives 2016

CCICQ: à la croisée des chemins

La directrice générale de la CCICQ, Martine Pépin,... (François Gervais)

Agrandir

La directrice générale de la CCICQ, Martine Pépin, en compagnie de sa présidente, Karine Béliveau, devant un commerce local qui fait passablement parler de lui sur la blogosphère, la Maison de Bibi, dans le secteur Sainte-Angèle à Bécancour.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Cinq ans après le regroupement des trois chambres de commerce de la rive sud, la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec aborde l'année 2016 avec la ferme intention de donner un sérieux coup de barre.

«On est à la croisée des chemins. Il faut revoir notre mission, notre gouvernance, notre façon de faire», a clairement laissé entendre la directrice générale, Martine Pépin.

Pour la première fois depuis la fusion, l'organisme est présidé par une femme, Karine Béliveau, de Béliveau Pièces et Accessoires de Saint-Wenceslas, qui n'a jamais caché sa volonté de favoriser un «réseautage à dimension humaine» et d'encourager l'implication des administrateurs.

Le duo veut définitivement recentrer les actions de la Chambre par rapport aux intérêts locaux des membres et du territoire couvert, au nord de l'autoroute 20. La présidente veut d'ailleurs rejoindre les gens d'affaires via des capsules sur les réseaux sociaux ou, encore, des rencontres «terrain».

«Avec nos deux principales villes, Bécancour et Nicolet, qui sont complémentaires, l'une étant plus industrielle et l'autre, plus institutionnelle, professionnelle et commerciale, il faut travailler ensemble pour se démarquer, se trouver un branding», partage Mme Pépin, qui se réjouit d'une meilleure communication entre les deux MRC.

Malgré ce vent de changement, «qui survient au bon moment», avec des villages en pleine démarche de revitalisation, on veut conserver la formule gagnante de l'Apéro du proprio qui permet aux membres de découvrir une entreprise de la région. D'ailleurs, Rovibec et Claudelaine seront les deux prochains endroits visités. Du côté des conférences, la direction a bien espoir de mettre la main sur le maire de Montréal, Denis Coderre.

Au-delà des activités, la Chambre continuera à surveiller de près les dossiers économiques. «Mais on va se rapprocher de la petite entreprise», promet la présidente Béliveau. Car selon elle, on doit cesser de miser uniquement sur le parc industriel pour développer la région. «Drummondville n'a pas attendu que les usines arrivent», fait-elle remarquer.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que la CCICQ se retire des combats en faveur des grands projets industriels. «Quand on se présente au BAPE, c'est pour les PME qu'on le fait», souligne Martine Pépin, évoquant les retombées économiques locales des investissements majeurs dans le parc.

Elle-même entrepreneure, Karine Béliveau est en mesure d'apprécier les «belles affaires» qui se passent sur le territoire de la Chambre. Seulement de son côté, le magasin de pièces va s'agrandir en 2016. De plus, forte de ses nombreux voyages, elle est sur le point de lancer une nouvelle entreprise, Go Orlando, qui se veut un outil conseil pour les gens désireux de visiter cette ville et Walt Disney.

«L'image de la présidence est importante au niveau du membership», conclut Martine Pépin, invitant le milieu à «arrêter de voir le noir, et voir le blanc».

Opportunités COREX: nouveau service à la CCICQ

La Chambre de commerce et d'industrie Coeur-du-Québec (CCIQ), en collaboration avec la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), vient de lancer un nouveau service: la plateforme de maillage B2B Opportunités COREX.

«Opportunités COREX représente pour les entreprises de la région une occasion unique de nouer des liens d'affaires et d'identifier de nouvelles opportunités au sud de la frontière», explique Karine Béliveau, présidente de la CCICQ.

Grâce à cette plateforme, la Chambre pourra appuyer ses membres dans la création d'un réseau de partenaires d'affaires de part et d'autre de la frontière canado-américaine.

Une séance d'information aura lieu le jeudi 11 février, de 8 h à midi, dans les bureaux de la CCICQ (17 905 boulevard des Acadiens). L'inscription est obligatoire au 819 294-6010.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer