Delastek dans l'État de New York

La création de Delastek USA est de mauvais... (Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

La création de Delastek USA est de mauvais augure pour les travailleurs en grève, à l'usine de Grand-Mère, depuis le 1er avril 2015.

Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Après avoir menacé de déménager sa production dès le jour 1 du conflit de travail, voilà que le président de Delastek, Claude Lessard, vient d'annoncer la création d'une division américaine par voie de communiqué. Une douche froide pour la cinquantaine d'employés syndiqués en grève depuis le 1er avril dernier, et ce, à quelques jours de Noël.

Le président de Delastek, Claude Lessard, est passé... (Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

Le président de Delastek, Claude Lessard, est passé de la parole aux actes en ouvrant une unité d'affaires aux États-Unis.

Stéphane Lessard

Situé à Plattsburgh, dans l'État de New York, le nouveau centre d'excellence Delastek USA permettra d'accéder à de nouveaux marchés aux États-Unis, en offrant un contenu local pour le secteur de l'aéronautique et du transport.

Selon M. Lessard, qui n'accorde aucune entrevue, cette initiative s'inscrit dans la première phase de la planification stratégique de Delastek «dans un contexte de mondialisation des marchés».  

«Cette expansion a pour but d'accroître la croissance internationale de Delastek par le démarrage d'une unité d'affaires aux États-Unis», a fait savoir celui qui rappelle que la vocation et le coeur de Delastek résident dans la recherche et développement, et ce, depuis plus de 30 ans.

Or, cette décision stratégique survient au moment même où son donneur d'ordre, Bombardier, vient de confirmer avoir obtenu la certification du CS100, le plus petit membre de la famille CSeries. La certification par Transports Canada représentait la prochaine grande étape du développement de la CSeries.

Selon ce que Le Nouvelliste a appris, cette nouvelle est bien accueillie par la haute direction de Delastek. On se rappellera que l'entreprise de Shawinigan avait été retenue en 2010 parmi une vingtaine de fournisseurs canadiens pour les programmes d'avions CSeries. Son mandat? Concevoir le design de la cabine de pilotage en intégrant des pièces plastiques, composites et mécaniques.

Dès le déclenchement de la grève par la cinquantaine d'employés syndiqués, le président Lessard avait évoqué ouvertement l'idée de déménager sa production de Shawinigan à l'étranger. «J'étudie toutes les possibilités et aucun client ne m'oblige à faire sa production au Québec», avait-il confié.

Dans un tel scénario, celui-ci pourrait conserver localement son équipe non syndiquée en recherche et développement, composée aussi d'une cinquantaine de personnes. D'ailleurs, ce groupe n'a jamais cessé d'être à l'ouvrage, malgré la ligne de piquetage.

Or, le coeur du litige qui a mené à l'arrêt de travail, selon les dirigeants syndicaux, c'est justement que certaines tâches qui relèvent de l'accréditation syndicale sont effectuées par des non-syndiqués «et l'employeur ne veut pas y remédier», déplore-t-on depuis bientôt neuf mois.

Informé par le quotidien régional du lancement de Delastek USA, le président de la section locale 1209, Alexandre Maranger, a dit préférer consulter les hautes instances syndicales avant de commenter cette nouvelle, qui pourrait signifier, à terme, la perte de 50 emplois syndiqués à Grand-Mère.

Ce tournant corporatif arrive quelques jours après le coup d'éclat d'Unifor pour venir appuyer les grévistes de Delastek. Mardi, plus de 400 membres provenant de différentes régions du Québec sont venus manifester leur soutien au groupe de travailleurs syndiqués en marchant et en remettant un chèque de 53 352 $.

La prochaine rencontre de conciliation n'est prévue que le 18 janvier 2016. Jusqu'à maintenant, le conflit de travail a été marqué par de nombreuses confrontations, tantôt autour de l'usine, tantôt devant la Commission des relations du travail.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer