Les affaires en bref

Le pont Laviolette... (François Gervais)

Agrandir

Le pont Laviolette

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le taux de chômage est gelé à 6,9 %

Pour un quatrième mois consécutif, le taux de chômage demeure le même dans la région métropolitaine de recensement de Trois-Rivières, soit 6,9 pour cent. Et c'est légèrement supérieur de 0,6 point par rapport à novembre 2014.

En Mauricie, le taux de chômage était de 8,8 pour cent le mois dernier, pour une faible hausse de 0,5 point. Il y a un an, le résultat régional était de 9,5 pour cent.

Au pays, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour s'établir à 7,1 pour cent en novembre, a annoncé vendredi Statistique Canada. L'emploi a diminué de 36 000 (-0,2 pour cent), à la suite d'une baisse survenue dans le travail à temps partiel, a ajouté l'agence fédérale.

Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi a progressé de 124 000 ou de 0,7 pour cent, et cette progression est entièrement attribuée au travail à temps plein. Durant la même période, le nombre total d'heures travaillées s'est accru de 1,1 pour cent. En novembre, l'emploi a diminué chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, alors qu'il a peu changé dans les autres groupes démographiques.

À l'échelle provinciale, l'emploi a baissé en Alberta, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard. Dans les autres provinces, l'emploi était pratiquement inchangé.

Au Québec, l'emploi a aussi peu varié pour le quatrième mois consécutif en novembre, et le taux de chômage s'est établi à 7,5 pour cent. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi dans la province était en hausse de 30 000 (+0,7 pour cent), du fait de la progression du travail à temps plein.

Sobey's: nouveau contrat de travail

Au centre de distribution Sobey's de Trois-Rivières, un nouveau contrat de travail d'une durée de cinq ans a été conclu entre le syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, local 501, et la partie patronale.

En vigueur depuis le 25 novembre dernier, l'entente est assortie d'augmentations de salaire de 0,50 $ par année, au maximum de l'échelle.

De une à trois journées de maladies, congé lors de la journée d'anniversaire du salarié et stabilité des horaires pour les salariés à temps partiel: voilà les autres bonifications apportées à la convention collective.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer