Adieu le cartable, bonjour la tablette

Patric St-Cyr et sa nouvelle application mobile visant... (François Gervais)

Agrandir

Patric St-Cyr et sa nouvelle application mobile visant à simplifier la vie des entraîneurs dans la préparation de pratiques.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Terminée l'époque des cartables et des tableaux dans les chambres du hockey mineur, place aux tablettes électroniques! C'est du moins l'ambitieux projet caressé par Patrick St-Cyr. Le président de Coaching Technologies a dévoilé jeudi une toute nouvelle application mobile qui, espère-t-il, simplifiera la préparation des pratiques pour des milliers d'entraîneurs bénévoles.

Play360 se veut une plateforme de création d'animations 3D inspirée des jeux vidéos. Mais ici, l'objectif premier réside dans l'enseignement du hockey. Avec son application, l'entrepreneur de Trois-Rivières souhaite convaincre les intervenants que l'interaction avec les enfants sera facilitée grâce à du contenu numérique.

Play360 proposera des exercices de base comme les passes, le patinage, les sorties de zone et le maniement de rondelle. Les entraîneurs auront le luxe d'enregistrer les pratiques sur leur tablette Apple ou Android. Pour quelques dollars à peine, ces bénévoles auront accès à des dizaines de capsules à chaque mois, et ce au bout de leurs doigts.

Lui-même impliqué dans une association mineure depuis une dizaine d'année, Patrick St-Cyr a commencé à tester son produit au sein de quelques équipes dans la région. Il a aussi présenté son projet au salon Let's Play Hockey au Minnesota en mars dernier, quelques mois avant la Journée des entraîneurs, organisée par le Canadien de Montréal.

Si son idée a eu «une bonne réception», pour employer ses mots, ce sont d'abord les jeunes qui sont captivés au contact de ses hockeyeurs en trois dimensions. «Il y a une demande pour ce genre de schémas interactifs car les enfants d'aujourd'hui grandissent avec la technologie», soutient le concepteur, un ancien professeur de mathématiques et, justement, spécialiste des technologies de l'éducation.

«Je pense que Play360 créera davantage de liens entre le joueur et son entraîneur car ce dernier pourra partager les vidéos si le joueur télécharge l'application. L'accessibilité au contenu augmente si le jeune se sent interpellé. Un coach bénévole manque parfois de temps et de ressources pour préparer ses séances. On tente de remédier à ce problème en lui offrant une plateforme numérique qu'il peut utiliser avant de sauter sur la glace, puisque du nouveau contenu sera délivré à tous les mois.»

Cette application se divisera en trois versions: celle gratuite, une autre qui coûtera à peine 3 $ et la dernière, à 50 $, qui permettra à l'utilisateur de non seulement recevoir le matériel suggéré par les développeurs, mais d'en créer lui-même.

«Un exercice de base prend entre 5 et 20 minutes à confectionner et l'environnement de travail est simple à comprendre», rassure l'homme d'affaires, conscient qu'il y a tout un changement de culture à instaurer s'il veut que son bébé s'épanouisse.

«Dans un monde idéal, tous les entraîneurs s'en serviraient! Pour payer mes développeurs, je mise sur le volume de téléchargements, donc c'est primordial de dénicher des partenaires car tout l'argent privé, pour l'instant, provient de moi.»

C'est pour cette raison que Patrick St-Cyr veut faire connaître l'application gratuite dans les semaines à venir. Jusqu'à maintenant, dans son cercle de connaissances seulement, environ 150 personnes utilisent Play360, que ce soit grâce à l'App Store ou à Google Play.

Devenir un leader mondial

Play360 peut-elle devenir une référence à l'échelle internationale? Le défi s'annonce immense, mais Patrick St-Cyr croit que oui. Il vise d'ailleurs à créer des versions semblables pour le soccer, le basketball et le football.

«On parle d'un marché potentiel de 300 millions de personnes. D'ici cinq ans, nous voulons nous imposer comme une plateforme de contenu numérique multisports d'envergure mondiale.»

Coaching Technologies prévoit d'ailleurs lancer une application pour le soccer dans un proche avenir.

«Mais d'ici là, il faut consolider notre présence au Québec pour le hockey. Nous avons eu des discussions avec certaines équipes de la LHJMQ et ici dans la région, les Estacades et les Patriotes se montrent intéressés à travailler avec nous. Afin de créer les meilleurs schémas tactiques, ça va nous prendre de bonnes têtes de hockey, des spécialistes.»

Bien sûr, l'entrepreneur est conscient que ce ne sont pas tous les arénas de la province qui sont dotés d'écrans derrière les bancs ou de projecteurs dans les vestiaires. «Mais en sous-groupes, avec des tablettes électroniques dans les vestiaires, on peut créer un environnement d'apprentissage très intéressant.»

Et sans doute plus stimulant que les cartables et les tableaux.

À Propos de Coaching Technologies

Coaching Technologies est une entreprise trifluvienne spécialisée dans les technologies éducatives électroniques, principalement dédiées à l'enseignement du sport. Elle vise à offrir une solution technologique pour les entraîneurs afin de faciliter l'apprentissage de l'athlète.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer