Port de Trois-Rivières: la phase 2 est en marche

La démolition de la bâtisse qui abritait les... (Olivier Croteau)

Agrandir

La démolition de la bâtisse qui abritait les hangars numéros 13 et 14 a débuté lundi.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La phase 2 du projet Cap 2020 du port de Trois-Rivières est en marche. Après avoir amorcé la construction du hangar 24 au cours de l'été, le port s'attarde à démolir la bâtisse qui abritait les hangars numéros 13 et 14, pavant la voie à la réfection du quai numéro 13, un élément important de ce projet estimé à 48 millions de dollars.

François Jacob est le directeur des communications de... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

François Jacob est le directeur des communications de l'Administration portuaire de Trois-Rivières.

Olivier Croteau

La direction du port a reçu cet été la nouvelle attendue depuis des lunes de la part du gouvernement fédéral. Denis Lebel, alors ministre du gouvernement Harper, avait annoncé un octroi de 16,3 millions de dollars. La participation financière du port s'élève à 16,8 millions de dollars. Via l'acquisition de nouveaux équipements, le secteur privé contribuera à la hauteur de 15 millions de dollars.

«Les travaux de construction du hangar numéro 24 ont commencé cet été et ils seront complétés dans les semaines à venir. La démolition de la bâtisse des hangars numéros 13 et 14 a débuté lundi. Ces hangars servaient à entreposer de l'engrais et du nickel en sac, mais les lieux étaient dans un état avancé. Le bâtiment a plus de 50 ans et ne répondait plus aux normes de manutention», explique François Jacob, directeur des communications de l'Administration portuaire de Trois-Rivières.

La démolition de ce bâtiment subdivisé en deux hangars durera tout le mois de novembre. L'espace libéré par la disparition des hangars numéro 13 et 14 deviendra un terminal multifonctionnel. Les lieux serviront à des opérations de déchargement ou d'entreposage temporaire pour plusieurs types de marchandises, ce qui offrira plus de possibilités pour les navires qui cherchent un lieu de transbordement.

Le port lancera les travaux de réfection du quai numéro 13 au printemps, un projet dont le budget de 20 millions de dollars inclut la démolition des hangars numéros 13 et 14.

«Les hangars numéros 13 et 14 sont adjacents au quai numéro 13 qui sera refait complètement. Le quai numéro 13 est en fin de vie utile. Il n'a plus la capacité portante suffisante. Notre trafic augmente, mais on doit refuser des navires par moments. Avec un quai numéro 13 neuf, ça permettra d'avoir une plus grande capacité de réception et de traitement de marchandises», continue M. Jacob.

Le quai numéro 13 sera fonctionnel dans un an. Parallèlement à ces travaux, le port vient de commencer les fondations d'un deuxième hangar, le 25, qui s'ajoutera au hangar numéro 24 bientôt terminé. Ces deux hangars abriteront des minerais, principalement du sel et du nickel.

La phase 2 Cap sur 2020 du port de Trois-Rivières inclut la construction d'ici 2017 d'une rampe à chargement horizontal au quai numéro 10. Grâce à la deuxième phase du plan de développement du port, l'espace d'entreposage extérieur sera bonifié de 40 % et la capacité d'entreposage intérieur pour le vrac solide sera améliorée de 65 000 tonnes métriques.

Selon les évaluations de l'Administration portuaire de Trois-Rivières, l'étape de la construction entraînera la création de plus de 300 emplois directs et indirects. L'exploitation entraînera l'embauche de 70 travailleurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer