Une troisième cohorte pour Moovjee Shawinigan

On reconnaît devant plusieurs participants à la troisième... (Stéphane Lessard)

Agrandir

On reconnaît devant plusieurs participants à la troisième cohorte de Moovjee dont Jérémie Duhaime, Cynthia Pinel, Julia Grenier, le coordonnateur de la communauté entrepreneuriale de Shawinigan, Denis Morin, le maire de Shawinigan, Michel Angers, ainsi que Marie-Ève Lavergne, Valérie Pizzimenti, Roxanne Lefebvre-Baril et Catherine Bleau. Derrière, on retrouve les entrepreneurs Jean-Sébastien Lalonde, Denis Jr Bédard, Philippe St-Onge et Jean-Francois Delisle.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La Communauté entrepreneuriale de Shawinigan (CES) a présenté mardi la troisième cohorte de Moovjee (mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs). Ces douze jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans seront accompagnés afin qu'ils puissent mener à bien leurs projets et développer leurs entreprises.

«Moovjee, c'est une mesure que nous avons mis en place pour favoriser l'essor de notre relève entrepreneuriale. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante a d'ailleurs classé Shawinigan au premier rang des villes québécoises parmi les centres urbains où les gouvernements municipaux font le plus d'efforts pour soutenir l'entrepreneuriat», a souligné le maire de Shawinigan, Michel Angers, lors de la présentation de la nouvelle cohorte de Moovjee.

«Une fois de plus, Shawinigan démontre la solidité de son approche. Je vous rappelle que 12,5 % des jeunes de 18 à 34 ans sont propriétaires d'entreprises à Shawinigan alors que le taux est de 4,8 % dans l'ensemble du Québec.»

Depuis le début du projet Moovjee à Shawinigan, pas moins de 34 entreprises ont été soutenues. Cela témoigne selon la CES et le maire Angers de la pertinence du projet. 

Les participants de la 3e cohorte de Moovjee vivront des activités de formation, d'accompagnement, de réseautage et de représentation. Les jeunes bénéficieront donc de l'accompagnement de mentors, de rencontres thématiques, de la formation continue et de services professionnels. «Les partenaires investiront plus de 47 000 $ dans l'accompagnement de Moovjee Shawinigan au cours de la prochaine année», a noté la CES. 

Plus globalement, Moovjee permet aux jeunes entrepreneurs de la région d'échanger avec des participants du programme dans les autres régions du Québec ainsi que de la France d'où le concept est né. 

«Depuis le lancement en 2013, Moovjee Shawinigan a fait ses preuves en passant de 17 emplois créés en 2013 à 75 emplois en 2015», a indiqué le coordonnateur de la CES, Denis Morin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer