Bourse de Toronto: en baisse, malgré la hausse du cours du pétrole

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé vendredi sur une légère baisse, mais termine tout de même la semaine sur un gain de plus de 600 points, ce qui constitue sa meilleure performance hebdomadaire depuis le début de l'année.

L'indice composé S&P/TSX a rendu 14,30 points à 13 964,36 points, tandis que le dollar canadien s'est apprécié de 0,48 cent US à 77,30 cents US, ce qui était surtout attribuable à la faiblesse du billet vert américain.

Le secteur torontois de l'énergie a affiché le plus grand déclin du jour sur le parquet torontois, avec une glissade de 1,3 pour cent, tandis que le groupe de la finance a retraité de 0,6 pour cent. Le secteur aurifère a gagné 3,7 pour cent, soutenu par une hausse de prix du métal précieux. À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 33,74 points à 17 084,49 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de

1,46 point à 2014,89 points et que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 19,68 points à 4830,47 points.

Kevin Headland, directeur des marchés de capitaux et de la stratégie chez Gestion d'actifs Manuvie, a observé qu'à la suite du désinvestissement massif lié aux inquiétudes entourant la croissance économique mondiale, les investisseurs semblent vouloir revenir sur le marché.

«Les gens réalisent que peut-être que la réaction était exagérée»,

a affirmé M. Headland.

Les prix des ressources naturelles ont quelque peu progressé hier, le cours du pétrole brut s'étant notamment rapproché de la barre des 50 $US le baril. Il a clôturé à 49,63 $US, en hausse de

20 cents US à la Bourse des matières premières de New York.

Cependant, M. Headland croit que les investisseurs devraient faire preuve de prudence, puisqu'il est peu probable que le prix du brut ne grimpe encore beaucoup.

«Je ne crois pas que le pétrole va avancer jusqu'à 60 $US en ligne droite», a-t-il prévenu. «Nous allons probablement le voir rester aux environs de ce niveau, autour des 50 $US, pendant une bonne période avant d'observer un changement significatif dans la dynamique entre l'offre et la demande.»

Le cours du lingot d'or a pour sa part avancé de 11,60 $US à 1155,90 $US l'once à New York, tandis que celui du cuivre a gagné 7 cents US à 2,41 $US la livre.

Les marchés européens et asiatiques ont aussi connu une bonne semaine. L'indice DAX allemand a avancé de 5,7 pour cent cette semaine, tandis que le français CAC-40 a gagné 5,4 pour cent et que le FTSE de Londres a pris 4,7 pour cent. Les marchés boursiers du Japon, de la Chine et de Hong Kong ont tous pris environ quatre pour cent depuis le début de la semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer