Patte blanche pour Gaz Métro

C'est devant une poignée de citoyens que les... (Photothèque La Presse)

Agrandir

C'est devant une poignée de citoyens que les dirigeants de Gaz Métro ont tenu un discours rassurant sur les impacts environnementaux et les risques technologiques de leur projet de site de stockage et regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL) à Bécancour.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) C'est devant une poignée de citoyens que les dirigeants de Gaz Métro ont tenu un discours rassurant sur les impacts environnementaux et les risques technologiques de leur projet de site de stockage et regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL) à Bécancour.

«C'est une nouvelle option pour offrir du gaz naturel aux besoins spécifiques de la centrale Transcanada Énergie», a expliqué le directeur de projets chez Gaz Métro, David St-Pierre, lors d'une seconde soirée d'information sur le sujet. En juillet dernier, une cinquantaine de personnes avaient assisté à la première présentation, dont certains militants environnementalistes.

À partir de décembre 2018, Hydro-Québec aura un besoin de puissance additionnelle pour répondre à la demande des Québécois durant les périodes de pointe hivernale. Le projet visant à alimenter la centrale de TCE pour une durée équivalent à 100 heures par année, entre la mi-décembre et la mi-mars, garantirait une offre de GNL flexible et économique.

«On est content avec l'étude d'impact», a lancé d'entrée de jeu M. St-Pierre. Seule la végétation présente un impact moyen avec une coupe de 1,6 hectare pour la construction de 45 millions de dollars qui doit débuter au printemps 2017. Par contre, le 0,18 hectare de milieu humide affecté, sur un total 60 hectares de milieu humide dans le parc industriel de Bécancour, n'aura pas besoin d'être compensé.

Tous les autres indicateurs affichent le voyant «faible ou très faible»: faune aquatique et ses habitats, réseau routier, climat sonore, milieu de vie, patrimoine archéologique, qualité de l'air, gaz à effet de serre, eau de surface, eau souterraine et sols, milieu visuel et qualité de vie.

Par ailleurs, plusieurs mesures de sécurité sont prévues au projet, les installations rencontrent les zones d'exclusion exigées et tant les résidences que les lieux publics sont trop éloignés pour être affectés par un accident majeur impliquant le GNL ou le gaz naturel aux installations.

«Il n'y a aucun effet domino à prévoir sur des usines à proximité ou l'inverse», a précisé le responsable des mesures d'urgence, Éric Clément. Et par rapport au réservoir, «aucun accident n'a été répertorié dans l'industrie», avait préalablement indiqué M. St-Pierre.

Lors de la période de questions, Pierre Boucher, de MESAR, mais également, des Manufacturiers Mauricie-Centre-du-Québec, a voulu connaître l'ampleur des impacts économiques en termes d'emplois et d'embauches de ressources locales.

«Plus d'une centaine d'emplois seront créés pendant l'ingénierie et la construction et une dizaine d'emplois saisonniers et/ou permanents, mais nous n'avons pas calculé les emplois indirects», a répondu M. St-Pierre, évoquant le possible recours à des fournisseurs locaux.

Au cours des échanges avec le public, il aura été possible d'apprendre que le coût de l'électricité était évalué à 65 dollars du MWh par Hydro-Québec contre 100 dollars et plus quand il s'agit de vendre sur les marchés extérieurs.

Après le dépôt de l'étude d'impact environnemental préliminaire, incluant l'analyse des risques, le promoteur pourrait être soumis à un processus de consultations et d'audiences publiques par le BAPE à l'hiver 2016. L'obtention du décret à la suite du processus d'évaluation environnementale devrait suivre à l'été ou l'automne de la même année, ouvrant la voie au début du chantier au printemps 2017, pour une mise en service en décembre 2018.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer