Une volonté de rapprochement

Dans l'ordre habituel, on retrouve Marie-Pier Thibodeau, représentante... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve Marie-Pier Thibodeau, représentante de la NGA, Karine Béliveau et Martine Pépin, respectivement présidente et directrice générale de la CCICQ, et Michelle Biondi, présidente de la section Affaires au féminin.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Voulant favoriser un véritable réseautage entre les membres, la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec amorce la saison 2015-2016 avec cette volonté de rapprochement. Et même si elles seront moins nombreuses, les conférences restent au menu avec le ministre du Conseil du trésor, Martin Coiteux, le 17 décembre, et le maire de Montréal, Denis Coderre, au printemps.

«Les événements ont été organisés pour permettre, entre autres, la découverte de nos entreprises locales et l'accessibilité à un réseautage gagnant-gagnant pour les convives. Nous avons diminué le nombre de déjeuner ou souper-conférence car le temps alloué à du réseautage lors de ces rencontres est très minime et peu rentable. Comme organisme, il faut savoir se réinventer, écouter ses membres et leur offrir une programmation qui leur convient», a expliqué la présidente Karine Béliveau, dans le décor bucolique du Domaine du Clos de l'Isle, à Sainte-Angèle-de-Laval.

Selon sa directrice générale, Martine Pépin, le nouveau slogan de cette année, Une Chambre à dimension humaine, prend une signification toute particulière.

«Ce que l'on veut communiquer à nos membres, c'est l'importance de vrais contacts humains. Si tu veux réussir en affaires, le meilleur moyen est d'établir une relation d'affaires entre quatre yeux. Oublions quelques instants les textos et les courriels», suggère-t-elle.

En plus d'avoir concocté un calendrier d'événements à saveur régionale, l'équipe de la permanence entend bien surveiller les dossiers industriels et commerciaux de la rive sud.

Pour la présidente, le rapprochement avec les PME du territoire constitue la priorité.

«On a accepté de s'occuper du mandat d'accompagner les grandes entreprises dans leur mise en chantier, mais il ne faut pas négliger les PME de notre territoire. Nos démarches seront toujours orientées vers les retombées économiques de notre milieu en s'assurant que nos PME soient les grandes gagnantes et qu'elles demeurent compétitives sur le marché des grands chantiers qui sont à l'horizon. On se doit comme organisme économique du territoire de demeurer proactif dans ces projets en devenir et nous le serons», a promis Mme Béliveau.

En plus d'offrir une programmation complète d'activités à tous les groupes représentés à la CCICQ dont Affaires au féminin et la Nouvelle Génération d'Affaires (NGA), l'équipe de la Chambre travaille aussi sur des projets concrets, tels que le Défi on recycle.

Ce programme est offert à toutes les entreprises du territoire qui désirent mettre en place une saine gestion de leurs matières résiduelles. L'accompagnement de ces entreprises est gratuit par l'intermédiaire d'une ressource présente quatre jours par semaine à la Chambre.

Et, pour une deuxième année, la «Télé-promo» se poursuit. Dernièrement, des réajustements ont été nécessaires pour offrir une meilleure visibilité aux membres qui adhèrent à ce programme. Tout récemment, il a été ajouté sur le site Internet de la CCICQ des bannières publicitaires qui multiplient la visibilité des membres qui participent à la «Télé-promo». Ces télés se retrouvent à cinq endroits stratégiques et d'autres installations sont à prévoir d'ici quelques semaines.

Par ailleurs, le projet d'achat local est toujours actif sur la table de travail. Des rencontres se poursuivent et d'autres sont à prévoir avec les commerçants de Nicolet-Bécancour pour cibler leurs besoins réels. De plus, le calendrier prévoit trois formations dont deux sur trois seront suivies de coaching personnalisé.

«Tout ce travail se fait en étroite collaboration avec les administrateurs de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec», souligne Mme Pépin. De ce fait, plusieurs comités sont «très actifs» au sein du regroupement dont le Comité d'actions et de stratégies économiques, le comité des Ressources humaines et Administration, le comité Éthique et Approvisionnement, le comité des Activités de financement ainsi qu'avec les sections Affaires au féminin et la NGA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer