Investissement de 250 millions $ chez Kruger: une annonce prévue lundi

L'entreprise Kruger Trois-Rivières s'apprête à annoncer lundi un... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

L'entreprise Kruger Trois-Rivières s'apprête à annoncer lundi un investissement de l'ordre de 250 millions de dollars pour se doter d'une machine capable de produire du carton.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Forte d'une paix industrielle obtenue en juin dernier, l'entreprise Kruger Trois-Rivières s'apprête à annoncer lundi un investissement de l'ordre de 250 millions de dollars pour se doter d'une machine capable de produire du carton.

Selon ce que Le Nouvelliste a appris, le projet ne sera pas nécessairement créateur d'emplois, mais permettra à l'usine du boulevard Gene-H.-Kruger de consolider ses effectifs, dont quelque 260 travailleurs syndiqués.

Lors des négociations difficiles avec la section locale 136 d'Unifor au cours du printemps, la haute direction avait clairement lié la réalisation de son projet au règlement de la convention collective. Le rejet d'une entente de principe avait amené la partie patronale à lancer un ultimatum aux syndiqués.

«Nous sommes présentement à l'heure des choix et la société Kruger est prête à investir à Trois-Rivières, mais seulement dans la mesure où les conditions de réussite seront réunies. L'avenir de votre usine dépend donc de votre volonté», écrivait l'employeur. Or, une entente devait permettre à Kruger de réaliser «un investissement majeur» qui, selon la direction, «consoliderait nos activités à Trois-Rivières et protégerait de nombreux emplois directs et indirects dans la région pour plusieurs années à venir», pouvait-on lire dans cette même lettre envoyée à tous les employés, à l'aube d'un nouveau vote.

On connaît la suite. Les offres ont finalement été acceptées, ce qui était déjà le cas pour les trois autres sections locales. D'où l'annonce maintenant prévue le 14 septembre, possiblement en présence du premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

À cela s'ajoutent les débuts prometteurs de la première usine de démonstration de filaments de cellulose au monde qui, située au même endroit, dégage déjà des odeurs de commercialisation pouvant mener à de futures installations à Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer