Une grande annonce prévue à Bécancour lundi

Une importante annonce se fera lundi après-midi dans... (Photo Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une importante annonce se fera lundi après-midi dans le parc industriel de Bécancour. Tout indique que le gouvernement provincial confirmera le projet de construction de l'usine Stolt LNGaz.

Photo Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Cyrenne
Le Nouvelliste

(BÉCANCOUR) Après les annonces de fermetures, le vent pourrait tourner lundi à Bécancour. Pas moins de quatre ministres seront de passage dans les bureaux de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour afin de procéder à «une importante annonce concernant le développement économique». Selon plusieurs informations obtenues, il sera question de la venue de l'usine Stolt LNGaz à Bécancour.

L'entreprise était en attente d'une décision du Conseil des ministres avant d'aller de l'avant pour le développement officiel du projet. Tout indique que le gouvernement a tranché puisque, lundi, plusieurs élus seront réunis dans le parc industriel de Bécancour.

Parmi les personnalités politiques qui devraient être présentes, il pourrait y avoir le ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime, Jean D'Amour, le ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, Laurent Lessard, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, et le ministre de l'Environnement, David Heurtel.

Le député provincial de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, confirme avoir reçu l'invitation. «Avec la conférence de presse prévue lundi, j'imagine que le conseil des ministres a pris une décision favorable. Je présume qu'il s'agit des confirmations pour le projet Stolt LNGaz. Je me suis souvent prononcé en faveur de ce projet. Les promoteurs ont agi en toute transparence, je crois qu'il fait consensus dans le milieu. C'est un premier pas, j'ai hâte que les équipements lourds soient sur place. Enfin, une réalisation à Bécancour», lance M. Martel.

Richard Brosseau, le directeur affaires publiques et relations avec les communautés pour Stolt LNGaz, a rencontré le député récemment afin de discuter de la progression du projet.

Quant au maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, il a, lui aussi, son idée concernant la teneur des discours qui seront prononcés dans sa ville.

«Je ne sais pas encore l'ordre de cette annonce, on s'imagine tous que ce sera Stolt LNGaz», a mentionné le premier magistrat.

Le président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard, confirme qu'il s'agira d'une bonne nouvelle. «Ce sera une annonce positive pour nos deux régions. Je ne peux pas vous en dire plus, mais c'est certain que c'est un dossier qu'on connaît déjà. Nous n'avons qu'à regarder les fonctions des ministres pour avoir une idée.»

Stolt LNGaz projette de construire ses installations de liquéfaction de gaz naturel sur le site du Parc industriel et portuaire de Bécancour. Selon les dernières prévisions, l'usine devrait être formée de deux unités de liquéfaction. Une unité de stockage d'une capacité de 50 000 mètres carrés de gaz naturel liquéfié et des équipements de chargement du produit sur les navires méthaniers seront construits. L'entreprise confirme vouloir amorcer les travaux cet été. Ceux-ci devraient se terminer en 2017. Selon les échéanciers publiés, l'usine devrait être opérationnelle à l'automne 2017.

Les investisseurs comptent injecter 600 millions de dollars américains dans ce projet qui vise à approvisionner toutes les industries du Québec qui ne sont pas desservies par le réseau actuel de distribution du gaz naturel.

En juin dernier, le Bureau des audiences publiques sur l'environnement avait déposé un rapport favorable au projet mentionnant que «les émissions de gaz à effet de serre des installations de liquéfaction de gaz naturel à Bécancour seraient relativement modestes».

Depuis la construction de TRT ETGO, en 2011, aucune nouvelle usine n'a été construite dans le parc industriel et portuaire de Bécancour. D'autres projets d'envergure pourraient se réaliser à Bécancour, soit ceux de la construction d'usines d'IFFCO, de Recyclage Écosolution et de Minéraux rares Quest.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer