IDE Trois-Rivières: un nouveau fonds pour stimuler les investissements

Le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières vient de créer un nouveau fonds d'aide à l'investissement afin de stimuler les entreprises manufacturières.

Déjà présent ailleurs au Québec, le Fonds local de solidarité FTQ s'ajoute donc aux autres fonds d'investissement déjà proposés par IDE.

«C'est un fonds hautement stratégique. Nous allons disposer au début de 750 000 $, mais l'objectif c'est d'avoir plus d'un ou deux millions $», explique le directeur général de l'organisme de développement économique, Mario De Tilly. «L'objectif est d'aider des entreprises qui sont dans une phase cruciale d'expansion. Ce sont pour la plupart des entreprises manufacturières qui vont générer de l'emploi.» 

Les prêts qui seront accordés par ce fonds permettront de propulser des projets d'investissements, mais ne couvriront pas entièrement les dépenses des entreprises. «Les taux d'intérêt sont intéressants et les prises de garanties sont beaucoup plus larges. C'est extrêmement intéressant pour le créancier et pour le promoteur du projet», souligne M. De Tilly. 

«En développement économique, un des éléments les plus importants c'est de disposer de capitaux sur le territoire. Je trouvais ça malheureux qu'on ait pas ce fonds sur notre territoire», ajoute le nouveau directeur général d'IDE Trois-Rivières qui précise que lorsqu'il oeuvrait dans d'autres régions du Québec, ce fonds était un outil fort intéressant de développement économique. «Lorsque j'étais à Saint-Hyacinthe, ce fonds nous a permis sur une période de dix ans d'utiliser trois fois le 700 000 $, pour générer des investissements de plus de 40 millions $. C'est quand même significatif.»  

L'argent de ce fonds provient essentiellement d'une filiale du Fonds de solidarité de la FTQ. Avec ce nouveau programme d'investissement, IDE Trois-Rivières met maintenant plus de 3 millions $ à la disposition des entreprises. «Nous pourrions avoir un autre fonds qui pourrait nous amener à près de 4 millions $», note M. De Tilly. 

Le nouveau directeur général d'IDE effectue ces jours-ci une tournée des entreprises de Trois-Rivières. Il souligne que des projets d'investissements totalisant «plusieurs millions $» sont sur les tables à dessins des entreprises. «Il faut que ça se passe dans un an. On se met des objectifs élevés et nous avons une bonne équipe.»

Ce nouveau Fonds local de solidarité FTQ ne vient pas combler les coupes budgétaires imposées par Québec au Centre locaux de développement (CLD). Il s'agit de deux enveloppes complètement différentes. «Nous avons été coupés par le gouvernement du Québec de façon assez agressive d'environ 40 %. Ça reste, mais le Ville de Trois-Rivières continue d'investir massivement dans IDE», avoue le directeur général de

l'organisme.

La Ville de Trois-Rivières a entériné ce fonds lundi soir, lors de la dernière assemblée publique du conseil municipal. Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, affirme qu'il s'agit d'un outil supplémentaire pour encourager l'économie. «IDE c'est la porte d'entrée des entreprises. Notre force à Trois-Rivières, c'est d'avoir créé ce guichet unique», estime le maire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer