Le chômage sous les 6 % à Trois-Rivières

Le taux de chômage est descendu sous la barre... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le taux de chômage est descendu sous la barre des 6 % à Trois-Rivières.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Il y a belle lurette que le chômage n'est pas descendu sous la barre des 6 % à Trois-Rivières. C'est pourtant la réalité publiée par le bulletin mensuel de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada. Dans la région métropolitaine de recensement de Trois-Rivières, le taux de chômage a chuté de 0,3 %, atterrissant au seuil du 5,8 %. Une dose d'optimisme, donc, à l'heure des restrictions budgétaires.

Bien que plus modeste, le taux d'emploi a, à l'inverse, connu une croissance modeste, mais croissance tout de même. Avec un taux d'emploi de 54,6 % en avril, les Trifluviens peuvent désormais enregistrer un taux d'emploi de 55,1 % en mai, pour une augmentation de 2,5 % au cours de la dernière année. Le taux d'activité a également augmenté depuis avril, cette fois de 0,4 %, arrêtant sa course à 58,5 %.

En Mauricie, le taux de chômage s'est établi à 6,5 % en mai, comparativement à 7,5 % le mois dernier. Une baisse mensuelle non négligeable de 1 %, pour une baisse annuelle de 1,9 % depuis mai 2014. Quant au taux d'emploi en Mauricie, il s'est stabilisé à 51,8 % en mai 2015, un légère augmentation de 0,2 % en un mois. À pareille date, l'an passé, le taux d'emploi mauricien était sensiblement identique, avec une variation de 0,1 % à la hausse.

Ailleurs au Canada, l'économie qui haletait depuis quelques mois, a repris son souffle en mai, enregistrant un gain net de 58 900 emplois. Rappelons que19 700 emplois avaient été sabrés au mois d'avril. Malgré cette avancée, le taux de chômage canadien est resté inchangé à 6,8 % pour un quatrième mois consécutif. Le secteur manufacturier a gagné à lui seul 21 500 emplois, alors que l'industrie des ressources naturelles en a plutôt perdu 2400. De mai 2014 à mai 2015, 192 300 emplois ont été crées au Canada.

C'est en Ontario que les plus fortes croissances de l'emploi ont été enregistrées, avec un ajout de43 900 emplois le mois dernier. Au Québec, ce sont plutôt15 800 emplois à temps plein qui ont disparus des écrans radars pour se solder à 7,5 %.

Avec la collaboration de la Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer