Surmonter les obstacles entrepreneuriaux au féminin

La directrice générale par intérim de Femmessor Mauricie,... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

La directrice générale par intérim de Femmessor Mauricie, Véronique Dargis, Simon Charlebois, directeur général de la SADC Centre-de-la-Mauricie, ainsi que Véronique Perron, chargée de projet à la SADC Centre-de-la-Mauricie.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Quels obstacles se dressent sur le chemin de la croissance des entreprises de la Mauricie? La SADC Centre-de-la Mauricie et Femmessor Mauricie tenteront de répondre à cette question afin de donner un souffle aux entreprises d'ici.

Dans le cadre du projet régional intitulé Objectif croissance pour femmes entrepreneures, les deux organisations lanceront un vaste chantier de réflexion afin d'identifier les obstacles à la croissance des entreprises de la Mauricie et, du même coup, mettre en oeuvre des solutions durables et des approches novatrices permettant de soutenir les femmes en affaires. L'objectif: lever les barrières, réelles ou perçues, auxquelles les femmes d'affaires sont confrontées.

Pour ce faire, une étude de contexte sera réalisée en étroite collaboration avec le titulaire de la Chaire de recherche de l'UQTR sur la carrière entrepreneuriale, Étienne Saint-Jean. Ce dernier comparera la réalité des hommes et des femmes lancés sur l'arène des affaires afin d'établir plus clairement les défis et les enjeux propres à l'entrepreneuriat féminin en Mauricie.

Concrètement, les entrepreneurs de la Mauricie seront appelés à répondre à un questionnaire en ligne au début du mois de septembre. «La collaboration des entrepreneurs à notre étude est essentielle pour la réussite de notre projet», souligne Simon Charlebois, directeur général de la SADC Centre-de-la-Mauricie.

Les données recueillies seront par la suite présentées lors d'un forum qui aura lieu au cours de l'hiver 2016. Cerise sur le gâteau, ces données permettront de mettre en oeuvre des mesures et de nouvelles pratiques pour que les femmes entrepreneures puissent soulever les barrières qui les ralentissent plus spécifiquement.

«Nous ferons en sorte que les organisations de partout en Mauricie prennent acte des constats qui seront ressortis et qu'ils adaptent leurs actions et leurs façons de faire en fonction du portrait régional que nous leur présenterons», mentionne la directrice générale par intérim de Femmessor Mauricie, Véronique Dargis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer