Création de 100 emplois chez Venmar

L'usine de Nortek Air Solution, à Saint-Léonard-d'Aston, est... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'usine de Nortek Air Solution, à Saint-Léonard-d'Aston, est en pleine croissance avec la création de 100 emplois et un projet d'agrandissement.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Saint-Léonard-d'Aston) Sans trambour ni trompette, l'usine Venmar CES, devenue Nortek Air Solutions, est en pleine croissance à Saint-Léonard-d'Aston alors que l'entreprise, qui compte déjà près de 300 employés, vient d'afficher une centaine de postes à pourvoir le plus rapidement possible. De plus, un projet d'agrandissement serait dans les cartons de ce chef de file en solutions novatrices au niveau chauffage-ventilation-climatisation.

«C'est une excellente nouvelle. Ils veulent même agrandir», a laissé savoir le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec, Jean-Guy Doucet, dans un contexte où les bonnes nouvelles économiques se font plutôt rares sur la rive sud. Et voilà une industrie manufacturière qui fera travailler près de 400 personnes dans une localité de 2365 habitants.

Selon l'homme d'affaires d'ailleurs originaire de cette municipalité, la reprise économique aux États-Unis, combinée à un taux de change favorable, ne serait pas étrangère à cet élan observé chez cette société exportatrice.

Du côté de l'entreprise, on se fait plutôt discret sur la présente effervescence autour du site de Saint-Léonard-d'Aston. «On est en croissance», a simplement admis le directeur général du produit, David Wintemute. Celui-ci a indiqué que la centaine d'emplois allaient s'ajouter aux 280 travailleurs actuels «sur une période de temps».

Interrogé au sujet d'un éventuel agrandissement de l'usine, «on n'est pas rendu là encore», a-t-il répondu avant d'ajouter que «c'est à l'étude». Par ailleurs, M. Wintemute confirme que 80 % de la production est exportée aux États-Unis. «On est toujours en diversification de produits», a-t-il poursuivi.

Aux installations de Saint-Léonard-d'Aston, on y fabrique des appareils de ventilation sur mesure destinés au marché commercial et industriel. La capacité de climatisation des appareils varie de deux à 180 tonnes. Ceux-ci sont installés, entre autres, sur les toits des écoles, des hôpitaux, des casinos, des centres commerciaux et des usines. On y produit même des unités de ventilation s'installant à l'intérieur des gratte-ciel de New York.

Visiblement au courant des projets d'expansion de Nortek, M. Doucet travaille à chercher des solutions temporaires pour accueillir le surplus de production en attendant l'agrandissement de l'usine de la rue Carter.

«C'est une belle entreprise de notre territoire qui est bien établie dans le parc industriel de Saint-Léonard-d'Aston, avec une masse critique de travailleurs. Et la venue de Stolt LNGaz à Bécancour pourrait régler leur problème d'alimentation en gaz naturel», a confié celui qui parle même d'une entente éventuelle à ce sujet.

Pour le maire Daniel Coutu, la compagnie Nortek Air Solutions constitue «l'un de nos principaux moteurs économiques». Et l'agrandissement éventuel des installations va faire en sorte, dit-il, «qu'on va se retrouver pas mal plein dans le parc industriel», ce qui poussera le conseil municipal à évaluer une nouvelle phase de développement de terrains industriels.

«C'est une très bonne nouvelle. Mais le projet actuel va s'échelonner sur un certain temps, ce qui forcera une production à l'extérieur, le temps qu'il y ait un agrandissement», précise le premier magistrat, évoquant un délai possible de deux ans et une superficie recherchée de 50 000 pieds carrés.

Quant aux besoins de main-d'oeuvre additionnelle, ils sont nombreux. Dans les bureaux, on recherche des ingénieurs, des programmeurs et des techniciens tandis que dans l'usine, on souhaite recruter, entre autres, des superviseurs de production, des soudeurs, des assembleurs, des frigoristes et des journaliers pour occuper des postes de soir et de nuit.

«De nouveaux produits feront bientôt leur entrée. Pour ce faire, nous devons embaucher maintenant plus de 100 employés», lit-on dans l'offre d'emplois.

Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, se réjouit de l'investissement à venir qui, dit-il, découle d'une bonne gestion de l'entreprise.

«Le parc industriel de Saint-Léonard-d'Aston est en train de développer une expertise dans la production de systèmes de ventilation», fait remarquer cet ancien directeur général du CLD de la MRC de Nicolet-Yamaska, faisant allusion à d'autres compagnies environnantes qu'il connaît aussi bien.

Selon lui, une usine telle que Nortek Air Solutions fait travailler de petits fournisseurs en plus de créer des emplois spécialisés «assez payants». «C'est un modèle d'entreprise», tient-il à souligner.

Alors que dans ses tournées de comté, il dit constater un déclin démographique, il y a des exemples comme Saint-Léonard-d'Aston où «la population augmente un petit peu à cause des entreprises de la sorte». D'ailleurs, selon les plus récentes statistiques 2014, cette municipalité a connu la poussée la plus significative de la MRC de Nicolet-Yamaska, soit une hausse de 2 % de sa population. «C'est ça qui amène des jeunes et renverse la tendance», a conclu le député Martel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer