Hommage aux intrapreneurs

Les lauréats, de gauche à droite: Denis Bordeleau...

Agrandir

Les lauréats, de gauche à droite: Denis Bordeleau (Saint-Tite), Martine Lafrenière (Saint-Tite), Mario Chandonnet (Saint-Tite), Sylvie Champagne (Sainte-Thècle), Josée Gélinas (Sainte-Thècle), Sonia Fiset (Saint-Tite), Myriam Brouillette (Notre-Dame-de-Montauban), Mélanie Genest (Saint-Tite), Lin Dessureault (Saint-Tite) et Anne-Marie Lemire (Saint-Tite).

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Saint-Tite) Pour une deuxième année consécutive, la Communauté entrepreneuriale et le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Mékinac ont présenté le Déjeuner-hommage aux intrapreneurs. Le but? Souligner le travail exceptionnel d'employés de Mékinac qui possèdent et démontrent chaque jour les qualités entrepreneuriales que sont le leadership, la créativité, l'esprit d'équipe et le sens de l'innovation.

Un appel avait été lancé aux employeurs du territoire afin qu'ils soumettent la candidature d'un employé qu'ils considèrent comme un intrapreneur qui fait la différence dans son milieu de travail par ces qualités.

On a ainsi honoré les personnes suivantes: Denis Bordeleau, chargé de projet, Acier Rayco inc., Myriam Brouillette, enseignante à l'école de la Passerelle, Sylvie Champagne, préposée d'aide à domicile, Les Aides familiales de Mékinac, Mario Chandonnet, directeur, Service aux membres et opérations, Caisse Desjardins du Centre de Mékinac, Lin Dessureault, enseignant, école secondaire Paul-Le Jeune, Sonia Fiset, adjointe administrative, CJE de Mékinac, Josée Gélinas, directrice, Association des Personnes Aidantes de la Vallée-de-la-Batiscan, Mélanie Genest, gestionnaire de cuisine, Microbrasserie À la Fût, Martine Lafrenière, intervenante SIT Mauricie, et Anne-Marie Lemire, coordonnatrice au développement, Festival western de St-Tite.

De plus en plus, dit-on, les employeurs recherchent et recrutent des travailleurs impliqués et passionnés, possédant les différentes qualités entrepreneuriales. Et à la lumière de la liste des lauréats, l'intrapreneuriat est possible dans tous les domaines d'activités.

«Il devient donc primordial pour les organisateurs de cet événement de promouvoir et de récompenser ces modèles locaux d'intrapreneuriat puisque par leur personnalité et leur savoir-être, les intrapreneurs contribuent grandement à la performance et au développement de l'entreprise ou l'organisme dans lequel ils travaillent», conclut Catherine C. Denis, du CJE de Mékinac.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer