Mitsou Gélinas raconte son parcours atypique de femme d'affaires

Mitsou Gélinas était la conférencière-invitée au déjeuner organisé... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Mitsou Gélinas était la conférencière-invitée au déjeuner organisé par la CCITR, en partenariat avec Femmessor-Mauricie.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «Après Bye Bye mon cow-boy, c'était bye bye l'orgueil pendant un bon bout de temps». C'est avec franchise que Mitsou Gélinas a raconté, hier, son parcours atypique de femme d'affaires, elle qui a troqué un jour le chapeau de son premier vidéoclip pour celui d'entrepreneure, «deux métiers très durs pour l'ego».

Aujourd'hui, l'animatrice radio-télé est à la tête d'un groupe d'entreprises, Dazmo, Vidéo Assist et Vidéo MTL, qui compte, entre autres, 110 employés permanents et des studios de tournage de150 000 pieds carrés.

Dans son discours prononcé devant quelque 350 membres de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières (CCITR), l'ancienne chanteuse pop a volontairement dévoilé ses échecs et ses erreurs. Ce fut le cas en devenant actionnaire d'une ligne d'alimentation ou encore, d'un premier site d'enchères. Si la peur de la listériose, ajoutée au problème de croissance, aura été fatale pour Symbiose, la création de Bidomania, en 2000, sera arrivée trop tôt. Et il y aura eu cette faillite d'un restaurant dans lequel elle avait investi.

Les leçons qu'elle en tire? «La passion n'équivaut pas toujours à la réussite et ça prend un bon timing pour connaître du succès», indique celle qui, par la suite, aura tout de même animé une émission sur la santé alimentaire, Kampaï, en plus d'avoir lancé un site de vente en ligne de vêtements usagés, Minitrade.ca.

Mais avec un grand-père au nom de Gratien Gélinas, «le père du théâtre québécois», le cheminement de la petite Mitsou s'annonçait tout, sauf banal. Dès l'âge de cinq ans, elle entre dans l'univers de la publicité avant de jouer aux côtés de Jean Duceppe, dans le téléroman Terre humaine, à l'âge de huit ans.

Enfant très responsable, «peut-être un peu trop tôt», l'adolescente révoltée puise dans ses économies pour s'acheter 2000 $ d'équipements de musique. Mais vite, Mitsou se fait un prénom dans la chanson avec un premier album qui se vend à 140 000 exemplaires et des honneurs qui s'accumulent.

«À 17 ans, on veut casser la baraque et changer le monde», confie celle qui, consciente plus que jamais de son apparence physique, vivra des troubles alimentaires. Et c'est sans compter les critiques qui lui font mal, en la traitant de «cerveau blond et pétard mouillé». «Je l'ai cru plus que croire en moi-même», constate-t-elle avec du recul.

Alors qu'une percée américaine s'avère prometteuse, les problèmes financiers de la compagnie de production la ramènent à Montréal, «la tête entre les deux jambes». Après le cinéma et d'autres disques, Mitsou tombe alors dans le rôle de «has-been».

Se croyant «finie» à 25 ans, la jeune femme se dit prête à se lancer en affaires «puisque j'avais appris à tomber». Avec son conjoint Iohann Martin, elle fonde en 1997 une boîte spécialisée dans la réalisation de bandes sonores pour le cinéma, la télévision et la publicité. Six mois plus tard, Andrew Lapierre se joint à eux et ils mettent sur pied Vidéo Assist, une firme de location d'équipement audiovisuel. Et en 2000, la firme de location Vidéo M.T.L., pionnière de l'industrie de la HD au Québec, voit le jour.

Pour celle qui fut aussi directrice du magazine féminin Clin d'oeil et porte-parole de la maison de cosmétiques Lise Watier, il faut apprendre à devenir des Tarzan, soit «ne jamais lâcher un job sans être certain qu'un autre nous attend».

«Il ne faut jamais se définir par un titre. Et je vous dis de ne pas lâcher d'évoluer», conclut l'animatrice de Rythme-FM qui a finalement parlé de la conciliation travail-famille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer