• Le Nouvelliste > 
  • Affaires 
  • > L'appel d'offres est lancé pour le nouveau bâtiment au Parc Micro sciences 

L'appel d'offres est lancé pour le nouveau bâtiment au Parc Micro sciences

La nouvelle bâtisse sera construite près du Technoparc.... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La nouvelle bâtisse sera construite près du Technoparc.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Innovation et Développement économique Trois-Rivières a lancé son appel de soumissions, lundi, pour la construction d'un bâtiment dans le Parc Micro sciences sur la rue Place du Technoparc à Trois-Rivières. L'édifice, qui sera construit tout près du Technocentre, sera propriété à 45 % du Cégep de Trois-Rivières et à 55 % d'IDE Trois-Rivières.

Le projet de 6,2 millions $ avait été annoncé en 2013. L'ouverture des futures installations est prévue vers janvier 2016, indique le directeur du Cégep de Trois-Rivières, Raymond-Robert Tremblay.

Le nouvel espace servira d'incubateur pour des entreprises en technologies de l'information, systèmes électroniques et télécommunications et servira aussi à des activités de recherche et de transfert technologique en télécommunications de même qu'à certains services de formation continue.

Selon le directeur du Cégep, l'impact de cette nouvelle construction «va être très important».

«On vise à associer un incubateur de haute technologie, qui est la partie de IDE Trois-Rivières, au déménagement et à l'installation de nouveaux équipements scientifiques pour le Centre collégial de transfert technologique en télécommunications (C2T3) qui est actuellement dans des locaux qui ne sont pas appropriés à sa mission», dit-il.

L'édifice comprendra un nouvel équipement scientifique unique dans la région appelé chambre anéchoïque. Il s'agit d'une pièce sur deux étages qui empêche tous les types d'ondes extérieures comme les ondes radios, ou le Wi-Fi par exemple, de créer des interférences avec des expériences scientifiques en matière de télécommunications. La salle sur deux étages a pu être construite grâce à une aide financière de Développement économique Canada, indique M. Tremblay.

Le Cégep aménagera aussi, dans le nouvel édifice de plus de 2000 mètres carrés, son entreprise d'entraînement Alinov qui était dans des locaux en location depuis 25 ans.

Jean Côté d'IDE Trois-Rivières explique que l'édifice va abriter deux entités, soit le Cégep, pour 45 % de la superficie et IDE Trois-Rivières pour 55 %. L'édifice aura aussi trois vocations.

Le Cégep y logera son C2T3 et son centre d'entraînement Alinov. IDE Trois-Rivières, de son côté, se servira du reste des espaces pour l'incubation de nouvelles entreprises en technologies de l'information, télécommunications et en systèmes électroniques.

Plusieurs entreprises ont déjà fait part de leur intérêt. Notamment certaines qui sont dans le Technocentre. «Certaines sont déjà à l'étroit donc elles auront besoin de locaux additionnels», indique M. Côté. Ceci, dit-il, permettra de libérer, au Technocentre, des bureaux supplémentaires pour des entreprises en bioprocédés et dans le domaine des énergies vertes.

La portion d'IDE Trois-Rivières dans le nouvel édifice à trois étages comptera une vingtaine de bureaux de dimensions différentes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer