Une commis de Shawinigan parmi les meilleurs au pays

Catherine Gélinas Côté, une employée du IGA mini...

Agrandir

Catherine Gélinas Côté, une employée du IGA mini de Shawinigan, a été parmi les huit finalistes canadiens au Concours préposés à Paris.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) L'excellent service à la clientèle qu'offre Catherine Gélinas Côté, une employée du IGA mini de Shawinigan, lui a permis de se retrouver parmi les huit finalistes canadiens du concours Préposés à Paris de l'entreprise Shell.

L'étudiante en enseignement de l'histoire, éthique et culture religieuse à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a pris part il y a deux semaines à la finale canadienne, qui avait lieu à Toronto. Elle était la seule représentante du Québec en lice pour se mériter un voyage en France où visites historiques et balade en Ferrari étaient au programme. La jeune femme n'a malheureusement pas été retenue.

«J'étais vraiment surprise d'être sélectionnée. C'est sûr que j'aurais aimé partir à Paris», note la jeune femme qui avait fait les manchettes en 2009 alors qu'elle avait mérité une médaille du civisme avec son père, François Gélinas, pour avoir secouru en 2008 deux enfants de 8 et 10 ans dans les eaux de la rivière Batiscan.

Son patron au IGA mini de Shawinigan, Éric Labranche, n'a que de bons mots pour son employée. Il précise qu'elle a été sélectionnée, car le commerce a notamment eu une note parfaite lors de l'évaluation par un client mystère. Le directeur du commerce souligne de plus que cinq de ses employés avaient le profil pour représenter le Québec. Catherine Gélinas Côté s'est toutefois démarquée dans la lettre de motivation qu'elle a soumise. «Elle est une employée très dévouée.»

La jeune étudiante en enseignement explique qu'elle se fait un devoir de procurer la meilleure expérience possible à ses clients. «Je souhaite qu'ils se sentent bien et qu'ils aient envie de revenir», précise-t-elle.

Le IGA mini de Shawinigan, ouvert depuis huit mois par l'homme d'affaires de la région Claude Baril, est un nouveau concept de commerce de proximité qui «réinvente» les traditionnels dépanneurs et stations-service. Une deuxième succursale appartenant au même propriétaire doit d'ailleurs ouvrir ses portes la semaine prochaine sur le boulevard des Forges, à Trois-Rivières.

«Il s'agit de la nouvelle génération des dépanneurs, où il y a des choix plus santé. Nous offrons des produits frais et des mets préparés chaque jour», précise M. Labranche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer