Jour de vente chez RTA: Artic Beluga n'est pas invité

René Fugère... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

René Fugère

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Autre rappel que l'époque de l'usine Rio Tinto Alcan à Shawinigan appartient au passé, la compagnie procède mercredi à la mise en vente d'une série de lots d'équipements industriels à ses installations fermées du boulevard Saint-Sacrement.

Et selon la porte-parole de la multinationale, Claudine Gagnon, un groupe d'entreprises «avec qui on fait affaire régulièrement» ont été invitées à se présenter à l'événement. «Ça s'inscrit dans le processus de fermeture», a-t-elle indiqué.

Or, le vice-président de Recyclage Arctic Beluga, René Fugère, fulmine de ne pas avoir été convié au rendez-vous. Encore mardi matin, il tentait de se faire inviter par RTA, mais on lui a fait savoir qu'il ne le serait pas, ni cette fois, et ni les prochaines fois.

Celui-ci interprète cette fin de non-recevoir comme des «représailles» à la suite d'un litige contractuel survenu il y a quelques années au Saguenay-Lac-Saint-Jean et qui impliquait, dit-il, le même cadre de RTA se trouvant derrière sa présente exclusion des appels d'offre. «On les a poursuivis et ça s'est terminé par un règlement hors cour», a indiqué M. Fugère.

Interrogée à ce sujet, Mme Gagnon a fait savoir que RTA ne donnait aucun détail, ni ne divulguait aucun nom des entreprises invitées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer