Fusion entre Xittel et Maskatel

Le président et chef de la direction de... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Le président et chef de la direction de Télécommunications Xittel, Robert Proulx.

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Fournisseur de services en télécommunications aussi reconnu pour son expertise en implantation de réseaux à fibres noires, Xittel, de Trois-Rivières, s'unit à une entreprise de télécommunications desservant la région de Saint-Hyacinthe et Drummondville, Maskatel.

Comme dans les ententes de ce genre, le regroupement devra recevoir l'aval de certains organismes, ce qui devrait se faire d'ici quelques mois. Xit télécom, la firme d'ingénierie-conseil, demeure toutefois indépendante du regroupement et poursuit sa mission.

La nouvelle entité souhaite ainsi devenir le leader québécois des télécommunications dans les marchés régionaux.

C'est grâce à l'appui financier de la société d'investissement Birch Hill, déjà propriétaire de Maskatel, et de Fondaction CSN, déjà actionnaire de Xittel, que l'entente devient possible.

Pour le président de Xittel, Robert Proulx, «le protocole d'entente nous permettra non seulement de renforcer la force et la sécurité de nos réseaux respectifs par des systèmes de redondance, mais il nous permettra surtout de desservir un plus grand nombre de régions québécoises».

Et selon son homologue chez Maskatel, Jacques Taillefer, «l'union des ressources et des expertises de nos deux entreprises est une excellente nouvelle pour nos clients résidentiels et commerciaux. Elle nous permettra en effet de leur offrir une plus grande gamme de services à valeur ajoutée».

«Les deux entreprises continueront d'opérer à partir de leurs bureaux respectifs pour préserver une présence locale et aucune perte d'emploi n'est prévue à ce jour. De fait, nous visons plutôt à continuer à augmenter le nombre d'employés du regroupement pour nous appuyer dans nos efforts de développement» indique Félix-Étienne Lebel, de Birch Hill. «Nous espérons d'ailleurs que d'autres compagnies du secteur des télécommunications voudront en faire partie», renchérit-il.

«Fondaction CSN accompagne Xittel depuis 2006. Nous avons toujours cru en son potentiel. Le regroupement est une bonne nouvelle pour les télécommunications au Québec et leur accès en région», a conclu Geneviève Bouthillier, chef adjointe de l'investissement à Fondaction CSN.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer