Laurentide: une offre qui a «de l'allure»

Karl Blackburn, directeur principal, Affaires publiques et relations... (Photo François Gervais)

Agrandir

Karl Blackburn, directeur principal, Affaires publiques et relations gouvernementales chez Produits forestiers Résolu.

Photo François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Bien que les coûts de la décontamination en diront long sur la suite du dossier, le porte-parole de Produits forestiers Résolu glisse que la proposition de la Ville de Shawinigan fait partie des offres les plus intéressantes selon les critères établis par la compagnie.

Les soumissionnaires devaient se manifester le 31 janvier au plus tard. Karl Blackburn ne veut pas préciser si un premier examen des propositions reçues a permis d'éliminer des joueurs, mais pour le moment, la Ville de Shawinigan semble bien positionnée. «Nous avons eu des offres qui avaient de l'allure et d'autres qui étaient un peu plus ambiguës», résume-t-il. «La Ville fait partie de ceux qui nous ont soumis un processus qui avait de l'allure !»

Le maire, Michel Angers, mentionne qu'il possède en poche un engagement avec le gouvernement du Québec pour utiliser une certaine partie du Fonds Résolu, une enveloppe de dix millions de dollars créée en 2011 lors du processus de restructuration d'AbitibiBowater.

La compagnie verse deux millions de dollars par année pendant cinq ans pour venir en aide aux communautés touchées par des pertes d'emplois dans ses installations. L'enveloppe est administrée par le ministère de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations.

Jusqu'ici, le Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins de Shawinigan a été le seul bénéficiaire de ce fonds, avec une aide financière d'un million de dollars annoncée au printemps 2013.

«Il faut rester à l'intérieur des cadres de la proposition gouvernementale», mentionne M. Angers. «Je veux profiter du Fonds Résolu pour faire une offre, mais je ne dépasserai pas le montant prévu, incluant la décontamination. Je ne prendrai aucun risque environnemental pour les citoyens.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer