Le plan de fermeture de la CRE du Centre-du-Québec adopté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) En lien avec l'annonce du gouvernement du Québec du 5 novembre dernier concernant l'abolition des Conférences régionales des élus, les membres du conseil d'administration de la CRE du Centre-du-Québec viennent d'adopter le plan de fermeture de l'organisme.

Celui-ci mettra ainsi fin graduellement à ses opérations jusqu'au 31 mars 2016. Le président de la CRE et préfet de la MRC d'Arthabaska, Lionel Fréchette, confirme que l'organisation a dû déposer un avis de licenciement collectif concernant les 24 employés, lesquels quitteront de façon progressive entre le 20 mars 2015 et le 31 mars 2016.

Enfin, dans l'objectif de respecter les réductions budgétaires et tenir compte des orientations gouvernementales, la CRE ne peut plus recevoir de demandes d'aide financière dans le cadre du Fonds de développement régional (FDR) ni pour sa Politique de partenariat promotionnel.

«Le budget actuel du FDR sert à honorer les engagements déjà en vigueur», précise la conseillère en communication, Joëlle Jutras.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer