Matelas René: une réputation qui s'étend!

Le succès sourit au directeur des opérations des... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le succès sourit au directeur des opérations des boutiques au Lit, Jacques René.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) La réputation déjà bien établie de Matelas René, de Nicolet, vient de s'étendre à la vitesse grand V au Québec avec la récente enquête du magazine Protégez-vous qui lui a accordé la meilleure note provinciale pour la qualité de son produit alors que son service à la clientèle a également reçu le meilleur taux de satisfaction.

Selon le directeur des opérations des 11 boutiques au Lit, Jacques René, l'effet de cette publicité gratuite s'est fait grandement sentir au cours des derniers jours avec un intérêt accru de la part des consommateurs qui ont souvent du mal à s'y retrouver quand vient le moment de procéder à ce type d'achat. D'où le défi de fidélisation de la clientèle qui se laisse séduire par les rabais offerts par «les gros noms, les grosses compagnies nationales, les grosses chaînes».

«On est le seul manufacturier indépendant de A à Z», se plaît à souligner celui qui se fait une fierté de «ne pas être affilié à un national» et qui raconte, sourire en coin, l'expérience de ceux qui reviennent le voir «après s'être fait avoir ailleurs».

D'ailleurs, si les points positifs qui furent décernés à l'entreprise concernent à la fois la qualité et le prix, M. René ne cache pas qu'il vaille la peine de «mettre 200-300 dollars de plus pour avoir la paix pendant des années», la durée de vie d'un bon matelas étant de 10 à 15 ans. Déjà, ses matelas traditionnels sont composés de matériaux de qualité et la méthode d'assemblage se veut unique. «On vise à maximiser le confort initial et à ce que le matelas soit confortable le plus longtemps», explique-t-il.

Par ailleurs, les liens avec un groupe de chercheurs de l'Université de Sherbrooke, du secteur de la santé, a permis la mise en marché d'un matelas curatif, soit un matelas mousse avec surface de silicone. Il s'agit d'un produit qui soulage ceux qui ont de la difficulté à passer une nuit de sommeil normale. «C'est une façon différente de concevoir nos matelas. On élimine les points de pression qui blessent le corps», indique M. René, ce qui s'avère bénéfique, entre autres, pour les personnes alitées 24 heures par jour, avec tous les problèmes de plaies de lit rattachés à une telle condition.

Et comme autre matelas spécialisé, il y a le Green Sleep qui est conçu pour «donner l'environnement de sommeil le plus parfait et le plus naturel qui soit».

Avec une telle offre, on pourrait croire que Matelas René a tout ce qu'il faut pour maintenir sa vitesse de croisière. Mais l'entreprise, fondée en 1947, est toujours à la recherche de nouvelles applications et son modèle intégré favorise le développement de nouveaux produits.

«On travaille aussi avec des chercheurs de Kinops», fait-il savoir. Ce groupe d'experts développe des solutions technologiques pour améliorer l'expérience du confort par des surfaces de support distinctives. Leurs innovations sont issues d'études d'ingénierie et de biomécanique qui considèrent les multiples facettes du confort.

Finalement, si la situation géographique s'y prête et que le potentiel est au rendez-vous, Jacques René ne ferme pas la porte à l'expansion de son réseau de boutiques qui fait déjà travailler environ 60 personnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer