Marché du travail en Mauricie: tous les indicateurs au vert!

Contrairement à l'impression générale, le marché du travail... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Contrairement à l'impression générale, le marché du travail a repris du tonus à Trois-Rivières et en Mauricie en 2014.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Prise dans son ensemble, l'année 2014 ne s'est finalement pas avérée aussi catastrophique qu'on l'aurait cru dans la région en ce qui concerne le marché du travail. Selon Statistique Canada, tous les indicateurs sont revenus au vert, tant dans la région métropolitaine de recensement de Trois-Rivières qu'en Mauricie.

Taux de chômage en baisse, taux d'activité et d'emploi à la hausse, le portrait contraste complètement avec celui des fermetures d'entreprises, d'usines ou de ralentissement de production ressentis au cours des derniers mois. Il s'agit d'une première année de création nette d'emplois dans la région depuis 2011.

Selon l'agence fédérale, 5600 emplois sont apparus en Mauricie en 2014 mais attention, seulement 40 % d'entre eux étaient à temps plein. Le nombre de chômeurs a subi une très légère diminution, mais la population inactive dégringole, possiblement en raison du phénomène du vieillissement qui entraîne des départs à la retraite. Par contre, la population active augmente, un signal intéressant en ce qui concerne la confiance du milieu envers le marché du travail régional.

Trois-Rivières suit la tendance, avec la création nette de 2800 emplois en 2014 mais cette fois, la très grande majorité à temps plein. La capitale régionale a retranché un point de pourcentage à son taux de chômage, tout en améliorant ses taux d'activité et surtout, d'emploi.

Frédéric Laurin, professeur au département des sciences de la gestion à l'Université du Québec à Trois-Rivières, observe que les mauvaises nouvelles économiques attirent naturellement l'attention, ce qui n'empêche pas les PME de la région de poursuivre leur croissance loin des projecteurs.

«Il se passe plein de choses en même temps en Mauricie», souligne-t-il. «Nous avons vu les fermetures d'entreprises, de restaurants. Il y a un effet et beaucoup d'emplois perdus. Mais en même temps, des gens embauchent et on en entend beaucoup moins parler, ce qui laisse croire que ça doit être des PME. Deux ou trois emplois à gauche et à droite, ça finit par donner de bons résultats.»

M. Laurin a vécu lui-même l'expérience de cette discrète croissance comme président du jury du Gala Radisson de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières. «Un tissu de PME commence à prendre forme et à embaucher», remarque-t-il. «Pour le Gala Radisson, beaucoup d'entreprises déposent un dossier et on voit de belles choses qui bougent. Mais ce sont de petites structures qui font leurs petites affaires, qui se disent qu'elles ne font rien d'extraordinaire et dont on n'entend jamais parler.»

Nouvel échantillonnage

Statistique Canada a procédé à quelques modifications d'échantillonnage pour sa dernière enquête sur la population active, notamment en s'appuyant maintenant sur le recensement de 2011 plutôt que celui de 2006. En conséquence, certaines villes, dont Shawinigan, ne disposent plus de données suffisamment fiables pour être publiées dans ces études.

«Les endroits où il y a une croissance de la population entraînent une redistribution de l'échantillon», explique Vincent Ferrao, analyste à la division de la statistique du travail à l'agence fédérale. «Les frontières ont pu changer à certains endroits.»

Par exemple, la région métropolitaine de recensement de Trois-Rivières inclut non seulement, outre la capitale régionale, Bécancour, Champlain et Saint-Maurice, mais aussi maintenant Saint-Luc-de-Vincennes et Yamachiche.

Statistique Canada n'ajoute ou ne soustrait aucune RMR de ses registres à la suite de cette révision. Les mouvements de populations sont davantage ressentis dans les agglomérations de recensement, de sorte que plusieurs changements sont observés dans les villes de cette catégorie.

Annuellement, Statistique Canada publiait son enquête sur la population active d'une quarantaine d'agglomérations de recensement. Outre Shawinigan, notons que Drummondville, Saint-Hyacinthe, Rimouski, Baie-Comeau et Sept-Îles n'apparaîtront plus dans ce relevé.

Avant cette révision, Statistique Canada avait tout de même publié sa dernière enquête faite avec le recensement de 2006 pour Shawinigan, le 8 janvier. L'agence fédérale prévenait toutefois que ces données seraient revues.

Cette compilation ne peut être superposée aux statistiques mises à jour pour la Mauricie ou Trois-Rivières, obtenues à partir du recensement de 2011. Pour donner un aperçu, Shawinigan affichait, à partir de l'ancienne base démographique de référence, un taux de chômage de 13,7 %, un taux d'activité de 51,5 % et un taux d'emploi de 44,4 % pour 2014.

[Région | Taux de chômage | Taux d'activité | Taux d'emploi]

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine | 16,4 % | 56,6 % | 47,5 %

Bas-Saint-Laurent | 9 % | 54,8 % | 49,9 %

Capitale Nationale | 5,5 % | 67,1 % | 63,4 %

Chaudière-Appalaches | 5,3 % | 67,7 % | 64,1 %

Estrie | 6,8 % | 62,4 % | 58,2 %

Centre-du-Québec | 6,9 % | 59,9 % | 55,8 %

Montérégie | 6,5 % | 67,6 % | 63,2 %

Montréal | 9,8 % | 63,6 % | 57,3 %

Laval | 7,1 % | 70,2 % | 65,2 %

Lanaudière | 7,8 % | 65,4 % | 60,3 %

Laurentides | 7,1 % | 65,2 % | 60,6 %

Outaouais | 7,4 % | 65,8 % | 60,9 %

Abitibi-Témiscamingue | 7,2 % | 67 % | 62,1 %

Mauricie | 8,6 % | 55,6 % | 50,8 %

Saguenay-Lac-Saint-Jean | 9,9 % | 60,7 % | 54,6 %

Côte-Nord | 8,8 % | 58,2 % | 53,1 %

PROVINCE DE QUÉBEC | 7,7 % | 64,7 % | 59,7 %

[Indicateur | 2014 | 2013]

Population (15 ans et plus) | 226 000 | 226 000

Population active | 125 600 | 120 500

Emplois | 114 900 | 109 300

Temps plein | 88 000 | 85 600

Temps partiel | 26 900 | 23 800

Chômeurs | 10 800 | 11 200

Population inactive | 100 300 | 105 500

Taux de chômage | 8,6 % | 9,3 %

Taux d'activité | 55,6 % | 53,3 %

Taux d'emploi | 50,8 % | 48,4 %

[Indicateur | 2014 | 2013]

Population (15 ans et plus) | 132 500 | 132 300

Population active | 76 600 | 74 300

Emplois | 71 000 | 68 200

Temps plein | 54 600 | 52 000

Temps partiel | 16 400 | 16 100

Chômeurs | 5600 | 6200

Population inactive | 55 900 | 57 900

Taux de chômage | 7,3 % | 8,3 %

Taux d'activité | 57,8 % | 56,2 %

Taux d'emploi | 53,6 % | 51,5 %

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer