Entente de principe à l'usine Kruger-Wayagamack

Le 14 janvier, les employés syndiqués de l'usine... (PHOTO FRANÇOIS GERVAIS)

Agrandir

Le 14 janvier, les employés syndiqués de l'usine Kruger-Wayagamack avaient tenu une journée de débrayage pour dénoncer la lenteur des négociations.

PHOTO FRANÇOIS GERVAIS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La hache de guerre, dont le manche avait commencé à poindre entre la compagnie Kruger et les sections locales 216 et 222 du syndicat Unifor, a finalement été enterrée dans la nuit de vendredi à samedi après un blitz d'intensives négociations.

En effet, Unifor a annoncé qu'une entente de principe a été paraphée par les deux parties. Pour l'heure, le syndicat réserve ses commentaires quant au contenu détaillé de l'accord, du moins jusqu'à la tenue d'une assemblée spéciale qui doit être organisée au cours des prochains jours.

«Nous sommes heureux d'avoir pu éviter un conflit dans ce dossier, car c'était vraiment minuit moins une», mentionne Renaud Gagné, directeur adjoint d'Unifor Québec. Le syndicat avait prévenu qu'il mettrait en oeuvre des moyens de pression d'envergures si les pourparlers n'aboutissaient pas rapidement.

Déjà, les employés de l'usine Kruger-Wayagamack avaient levé les poings lors d'une journée de débrayage le 14 janvier dernier afin de condamner la lenteur des négociations et exprimer leur lassitude, cela conformément au mandat de grève obtenu à l'automne. Les syndiqués dénonçaient alors la dernière offre salariale présentée par l'employeur, car située en dessous des ententes modèles de l'industrie du papier. Qui plus est, la bonification de leur contribution au régime de retraite était également dans la ligne de mire.

Rappelons que depuis le 30 avril 2010, une cinquantaine de papetiers et 225 employés de production et de maintenance de l'usine Kruger-Wayagamack étaient sans contrat de travail. Plus de 50 rencontres, dont 15 en conciliation, ont donc été nécessaires pour fixer des nouvelles modalités de travail à la convenance des deux parties.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer