SADC de Nicolet-Bécancour: l'art de soutenir son milieu

La conseillère en développement durable à la SADC... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La conseillère en développement durable à la SADC de Nicolet-Bécancour, Carolyne Aubin, et son directeur général, Steve Brunelle.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

En plus de soutenir directement les entreprises de son territoire via le financement et le mentorat, la SADC de Nicolet-Bécancour joue aussi un rôle d'accompagnement envers certaines communautés qui désirent se doter d'un plan stratégique.

D'ailleurs, en 2015, tant le village de Saint-Pierre-les-Becquets que le secteur Gentilly, à Bécancour, prendront connaissance des résultats d'une démarche de développement local.

«La vraie solution passe par les gens de la place», affirme le directeur général, Steve Brunelle. Après la mobilisation du milieu, le défi reste néanmoins de «faire atterrir» les choses. Et dans un contexte d'austérité, «il va falloir être créatif», admet-il.

Avec, comme bilan, des investissements dans une centaine d'entreprises pour un millier d'emplois, «c'est comme l'Aluminerie de Bécancour, mais avec des intérêts locaux», se plaît-il à souligner. Et en 30 ans, le Fonds d'investissement de la SADC de Nicolet-Bécancour est passé de deux millions de dollars à 4,5 millions de dollars.

Pour M. Brunelle, l'implication de gens d'affaires dans la gouvernance de l'organisme permet d'analyser les dossiers avec des lunettes d'entrepreneur. La sensibilisation à l'entrepreneuriat figure d'ailleurs sur la liste des priorités de la SADC. «C'est un travail qu'on porte depuis longtemps et être en affaires, c'est une réalité possible chez nous», tient-il à rappeler.

Fortement impliquée dans l'accompagnement aux collectivités, la conseillère en développement durable, Carolyne Aubin, siège également à la table du conseil municipal de Nicolet. Et celle-ci se réjouit des bonnes nouvelles économiques qui déferlent sur sa ville, évoquant ce qui se passe chez Nitek Laser, Rovibec, Thermoforme d'Amérique et l'Hôtel Monfort.

Tant la Mauricie que le Centre-du-Québec sont couverts par plusieurs SADC et CAE avec des missions communes, mais aussi, des services distinctifs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer