CSSS de Trois-Rivières: un apport économique important en 2015

La maquette de la phase II du CSSS...

Agrandir

La maquette de la phase II du CSSS de Trois-Rivières.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les bonnes nouvelles économiques se font rares en ces temps d'austérité. Alors, quand il y en a, il faut les rappeler. Or, les travaux qui vont se mettre en branle au printemps au Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières représenteront un apport non négligeable à la vie économique régionale et devraient aussi engendrer des retombées économiques qui seront les bienvenues.

Parmi eux, on retrouve de grands projets dont la phase 2 tant attendue du redéploiement des services du Centre hospitalier affilié universitaire régional.Les plans et devis ont été complétés et déposés à la Société québécoise des infrastructures. La prochaine étape est l'approbation par le Conseil des ministres du dossier d'affaires, suivie du lancement des travaux proprement dits au printemps 2015.

Rappelons qu'au printemps 2012, le CSSS de Trois-Rivières a été autorisé à entamer les plans et devis en vue des réaménagements et de la construction d'une nouvelle aile. Ces travaux porteront à 478 la capacité d'hospitalisation, grâce à l'ajout net de 50 lits. Ce chantier totalisant 51,5 millions $ devrait durer 36 mois et être livré par phases successives. Au terme de trois années de travaux, une annexe de 12 000 mètres carrés en forme de diapason sera greffée au bâtiment existant du boulevard du Carmel, augmentant ainsi sa surface de 22 %.

Le CSSS Trois-Rivières poursuit par ailleurs son projet au centre d'hémato-oncologie où on vient d'agrandir la pharmacie, de façon à procurer des espaces plus accueillants et intimes aux usagers. Des travaux de 2,4 millions $ réalisés avec l'aide de la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières qui y a contribué pour 67 000 $. Le tout sera livré en juillet 2015.

Enfin, c'est aussi en 2015 que les quatre accélérateurs nucléaires utilisés dans le traitement du cancer seront renouvelés au centre de cancérologie. Un renouvellement progressif a pu être fait grâce à la fondation et l'implication des caisses populaires Desjardins qui ont fait un don de 500 000 $ qui a permis l'ajout d'une salle de traitement, permettant le renouvellement sans bris de services.

Ce sera donc un autre grand projet pour le CSSS de Trois-Rivières, puisqu'il s'agit d'un investissement total de 2,3 millions $, en incluant la salle de traitement, les équipements et le mobilier. Ces travaux sont aussi prévus au printemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer