Année record au port de Trois-Rivières

Le port de Trois-Rivières a connu une hausse... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Le port de Trois-Rivières a connu une hausse de son trafic maritime de l'ordre de 37 % en 2014, sans compter les 1796 passagers et 865 membres d'équipage qui ont délié les cordons de leur bourse au parc portuaire et au centre-ville de Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les administrateurs du port de Trois-Rivières ont une bonne raison de sabrer le champagne en ce début de nouvelle année. Effectivement, 2014 aura marqué le sceau de nouveaux records, tant en termes d'achalandage maritime qu'en termes de millions de tonnes métriques déchargées.

En 2014, 3,7 millions de tonnes métriques ont transité par les installations du port, principalement du grain, une hausse d'un million de tonnes comparativement à 2013 et 0,4 million de plus que le précédent record établi en 2012.

Le trafic de vrac liquide s'est maintenu à 0,3 million de tonnes métriques, alors que les marchandises générales sont passées de 152 000 à 127 000 tonnes métriques. Fait notable en 2014, le trafic d'acier importé a connu ses plus beaux jours depuis des lustres. En tout, 243 navires ont accosté au port, soit 11 de plus qu'en 2013.

«Ces résultats sont d'autant plus exceptionnels que la navigation sur le Saint-Laurent, ainsi que le transport ferroviaire, ont été passablement perturbés en début d'année par les conditions météorologiques extrêmes», signale Cléo Marchand, président du conseil d'administration du port de Trois-Rivières.

«Les efforts concertés des manutentionnaires, des travailleurs, des transporteurs, des entreprises de services et de l'Administration du port de Trois-Rivières ont permis un rattrapage sans précédent pour que l'année se termine avec un trafic record», signale-t-il.

Notons que nonobstant le transport de marchandises, 1796 passagers et 865 membres d'équipage ont posé le pied au parc portuaire, un achalandage résultant des trois navires de croisière ayant jeté l'ancre à Trois-Rivières en 2014. Cela sans oublier les escales trifluviennes de CTMA Voyageur, ainsi que les activités de l'entreprise AML qui offre des services de croisières et d'excursions sur le Saint-Laurent.

Pour le président-directeur général du port, Gaétan Boivin, ce bilan enviable s'explique par les efforts entrepris par l'administration visant à bonifier l'environnement du port, entre autres l'adoption de nouvelles pratiques et la réalisation d'investissements dans les technologies environnementales tel des détecteurs de poussières et des dépoussiéreurs.

«Ces améliorations s'inscrivent dans un souci toujours renouvelé d'assurer un développement durable du port», souligne-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer