Sprint final pour les cadeaux de Noël

Le magasinage du temps des Fêtes a attiré... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le magasinage du temps des Fêtes a attiré beaucoup de monde au centre Les Rivières.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La tradition de la journée la plus achalandée de l'année a été respectée mardi dans de nombreux commerces de la région littéralement envahis en ce 23 décembre par de nombreux clients.

Sonia Lajoie, de la boutique chez Guy de... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Sonia Lajoie, de la boutique chez Guy de Shawinigan.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

La bijouterie La Perle rare a connu le meilleur 23 décembre de son existence en 2013. L'allure de la journée de mardi laissait entendre que le chiffre d'affaires serait supérieur à celui de l'an dernier.

«C'est plein, il y a beaucoup, beaucoup de monde. On est 12 (au travail) et tout le monde est occupé. Le 23 décembre est encore la plus grosse journée de l'année», raconte Krystel Levasseur, propriétaire de cette bijouterie des Galeries du Cap.

Les colliers et les boucles d'oreilles sont populaires auprès de la clientèle. Le commerce vend aussi plus de montres que l'an passé.

«On a une moyenne de 140, 150 $ par achat et c'est excellent, note Mme Levasseur. La saison des Fêtes est très bonne, on dépasse les chiffres de l'an passé. Ça peut être surprenant avec la situation économique difficile, mais il y a encore des gens qui ont des emplois stables et qui peuvent se gâter avec des bijoux, un produit qui dure longtemps.»

Dans un Jardin est un aussi un commerce très couru durant la période des Fêtes. À entendre l'ambiance sonore qui enrobait la voix de Johanne Fréchette, gérante de la boutique du centre Les Rivières, il était facile de comprendre que la journée était très occupée.

«Ça a parti sur les chapeaux de roues! Les gens ont réalisé qu'il ne leur reste pas beaucoup de temps avant les Fêtes et ils sont tous au rendez-vous.»

La clientèle achète beaucoup de coffrets-cadeaux en 2014. La valeur des transactions tourne autour de 35 $.

Selon Mme Fréchette, la saison des Fêtes s'annonce positive pour son commerce.

«Je tire mon épingle du jeu. On a 32 ans d'existence, les gens nous connaissent.»

La boutique chez Guy de la 5e Rue à Shawinigan a accueilli beaucoup de clients mardi et les affaires ont été très bonnes, à l'image du mois de décembre, selon Sonia Lajoie.

«La boutique de Noël va très bien, les gens achètent des jouets et des cadeaux qui vont de l'écharpe à la chocolaterie. C'est encore la frénésie pour les lutins cette année», raconte Mme Lajoie.

Cette dernière se réjouit de l'allure du chiffre d'affaires du commerce malgré les mauvaises nouvelles économiques qui ont secoué Shawinigan et les travaux qui ont paralysé une bonne partie du centre-ville au cours des derniers mois.

«Les gens achètent beaucoup même si on parle de temps difficile. Ils viennent au magasin, trouvent, achètent et repartent. On ne se plaint pas du tout du chiffre d'affaires pour le mois de décembre.»

Nathalie Clément, fleuriste de Louiseville, se dit satisfaite de la saison des Fêtes de 2014. Si elle a connu une bonne journée mardi, l'achalandage sera supérieur aujourd'hui.

«C'est plus des cadeaux de dernière minute que les gens viennent chercher maintenant: des centres de table, des poinsettias, les boîtes de chocolat. Les ventes de poinsettias sont bonnes, je suis très contente», raconte Mme Clément, qui accueille dans sa boutique du centre-ville de Louiseville plusieurs clients désirant mettre la main sur un cadeau avant d'aller célébrer Noël dans les hôtels du nord de la MRC de Maskinongé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer