• Le Nouvelliste > 
  • Affaires 
  • > Commerce au détail: des changements qui peuvent être bénéfiques pour le consommateur 

Commerce au détail: des changements qui peuvent être bénéfiques pour le consommateur

Les récentes restructurations et faillites de certains commerces... (Photo: Archives, Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les récentes restructurations et faillites de certains commerces se traduiront bientôt par la perte d'au moins quatre locataires de locaux bien en vue au centre commercial Les Rivières.

Photo: Archives, Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les récentes restructurations et faillites de certains commerces se traduiront bientôt par la perte d'au moins quatre locataires de locaux bien en vue au centre commercial Les Rivières. Pour le gestionnaire du centre, le Groupe Cominar, ces changements sont évidemment dommage étant donné les années de partenariat avec les commerçants, mais peuvent aussi, à l'occasion, être le signe d'un renouvellement de l'offre, et donc de la clientèle.

«C'est évidemment triste de voir des détaillants qui sont nos partenaires devoir déclarer faillite ou traverser des périodes difficiles. Ça fait aussi partie de la réalité du marché. Comme gestionnaire, on peut aimer la stabilité en ayant un minimum de rotation, mais les changements peuvent aussi parfois être bénéfiques pour le consommateur. Il faut regarder les deux côtés de la médaille», convient Guy Charron, vice-président exécutif exploitation et commerce de détail chez Cominar.

Ce dernier convient qu'il appartient au gestionnaire de constamment faire un travail de recherche et de recrutement pour s'assurer d'attirer une variété de commerçants et de bannières dans les centres commerciaux. Les locaux qui seront ainsi laissés vacants ne devraient pas le rester bien longtemps, croit M. Charron.

«Je ne crois pas que ce soit la fin des grandes bannières pour autant. Et cette rotation ouvre parfois la porte à un certain nombre de détaillants pour aller s'établir dans les régions où ils ne sont pas encore présents», signale M. Charron, sans vouloir pour le moment s'avancer sur le nom de bannières qui pourraient venir s'établir au centre Les Rivières.

M. Charron reconnaît que le commerce en ligne sur le Web prend de plus en plus de place, mais estime qu'il restera toujours une bonne part de la clientèle préférant l'expérience du magasinage et l'avantage de pouvoir voir, toucher et essayer les produits avant de se les procurer.

De son côté, le vice-président du Groupe Robin, promoteur du District 55, Jonathan Robin, ne s'inquiète pas outre mesure de voir de grandes bannières déclarer faillite ou se restructurer. Du moins, les commerces qui ont connu ce sort au cours des dernières semaines ne font pas partie des commerces qui sont présentement en discussion avec le Groupe Robin pour venir s'établir au pied du pont Laviolette.

«Ça ne devrait pas nous toucher parce que nous faisons affaire avec des bannières qui sont en bien meilleure santé financière, notamment des bannières américaines qu'on ne retrouve pas encore à Trois-Rivières», soutient M. Robin.

Par ailleurs, les bannières approchées par le promoteur et les concepts qui seront développés pour venir s'installer au District 55 ne rejoignent pas forcément la vision qu'uncommerçant peut avoir pour développer une franchise à l'intérieur d'un centre commercial, par exemple.

«Le District 55, c'est un projet régional, spécialement avec son positionnement près des axes routiers. Les commerçants savent qu'ils iront chercher une clientèle plus large que juste la population de Trois-Rivières. On se positionne aussi pour Shawinigan, Drummondville, Victoriaville. C'est une expérience de shopping qui va s'offrir aux consommateurs et c'est là-dessus qu'on travaille», conclut M. Robin.

Partager

À lire aussi

  • Les commerçants locaux s'en tirent mieux

    Économie

    Les commerçants locaux s'en tirent mieux

    Mise en faillite de certaines grandes bannières du commerce de détail, plan de restructuration pour d'autres grandes marques, voilà le genre de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer