• Le Nouvelliste > 
  • Affaires 
  • > Le Domaine Beauvallon devrait afficher 32 millions $ en valeur foncière d'ici 2017 

Le Domaine Beauvallon devrait afficher 32 millions $ en valeur foncière d'ici 2017

André Laroche est un des deux promoteurs du... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

André Laroche est un des deux promoteurs du développement domiciliaire du Domaine Beauvallon.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les promoteurs du projet domiciliaire du Domaine Beauvallon sont confiants de vendre les 44 terrains des deux dernières phases de leur développement d'ici 2017, ce qui permettra au projet d'afficher à sa conclusion une valeur foncière de 32 millions de dollars.

André Laroche et Louis Lasnier sont les deux promoteurs ayant lancé ce projet en 2010 dans un secteur situé près du chemin Sainte-Marguerite, dans le secteur de Pointe-du-Lac. Les trois premières phases du développement font place à 10 édifices à condos et incluent une douzaine de terrains réservés pour des maisons unifamiliales et une vingtaine de terrains pour des maisons jumelées. Il ne reste que quelques terrains à vendre reliés à ces trois premières phases.

Jusqu'à maintenant, la valeur foncière dépasse les 12 millions de dollars. «Le marché a ralenti depuis deux ans, mais on ne développe pas de grandes phases. Le développement se fait plutôt bien. On a des retraités de Louiseville, de Yamachiche, de Saint-Paulin qui sont tannés de faire la pelouse et qui veulent se rapprocher de la ville», énumère M. Laroche.

Ces trois premières phases sont suivies de la quatrième, qui vient d'être lancée, et de la cinquième qui sera inaugurée dans quelques mois. Les deux dernières phases de développement regrouperont des immeubles à logements, des condos, des maisons jumelées et des maisons unifamiliales.

Le taux de location des immeubles à logements est bon, selon M. Laroche. Des gens ont aussi décidé d'investir environ 500 000 $ dans la construction d'un tel immeuble, de l'habiter et de louer les logements voisins.

«On a une clientèle qui recherche la tranquillité, poursuit le promoteur. On est à deux minutes des sorties de l'autoroute 40, c'est accessible, il y a des commerces dans le coin. Les gens qui habitent là ne sont pas déçus.»

La valeur des maisons jumelées construites jusqu'à maintenant varie entre 175 000 $ et 225 000 $. Les maisons unifamiliales affichent une valeur d'environ 250 000 $, alors qu'un condo de 4,5 pièces est disponible moyennant un débours de 140 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer