Congrès Québec Mines: résultats intéressants pour la Haute-Mauricie

Le résultat est très encourageant, estime Patrice Bergeron,... (Photo: Audrey Tremblay)

Agrandir

Le résultat est très encourageant, estime Patrice Bergeron, ingénieur forestier et développement économique pour la Ville de La Tuque.

Photo: Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les représentants de la Ville de La Tuque, qui participent actuellement au congrès Québec Mines, ont été agréablement surpris lors du dévoilement des résultats des recherches du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Ils ont appris que plus de 25 % des nouveaux indices miniers ont été découverts en Haute-Mauricie.

«On a eu les résultats ce matin (mardi), le ministère a découvert 15 beaux indices dans le secteur de Parent. On parle surtout de terres rares, de cuivre et de graphite», a indiqué Patrice Bergeron, ingénieur forestier et développement économique pour la Ville de La Tuque.

Le résultat, qui est au-delà de ce que pouvaient imaginer les responsables du projet à la Ville, est très encourageant.

«Honnêtement, on ne s'attendait pas à autant d'indices. C'est plus 26 ou 27 % de tous les indices (53) qui ont été découverts chez nous avec les travaux du ministère. Ça démontre clairement qu'il y a des choses intéressantes sur notre territoire. Ça démontre également que les cartes des années 60 ne reflétaient pas le potentiel minier du Haut Saint-Maurice. Ça méritait d'être refait», affirme Patrice Bergeron.

Ce dernier soutient que ces résultats justifient les investissements qui sont faits dans le secteur minier en Haute-Mauricie.

Rappelons que plusieurs millions ont été investis dans l'acquisition de connaissances, pendant six ans, sur les ressources minérales dans le secteur du réservoir Gouin, au nord-ouest de La Tuque. Des levées aéromagnétiques seront effectués jusqu'en 2015 dans le secteur du réservoir Gouin et les travaux de cartographie s'étendront jusqu'en 2020.

Opération séduction

La délégation de la Ville de La Tuque profitera de son passage au congrès de Québec Mines pour vendre la Haute-Mauricie aux plus grands joueurs de l'industrie qui sont également présents.

«Les compagnies sont intéressées, et elles voient qu'on a du potentiel intéressant. Elles ne sont pas en mode acquisition, mais on espère quand même que ça va attirer, éventuellement, beaucoup de compagnies d'explorations. On prépare le terrain pour leur venue. C'est ce qu'on est en train de faire», souligne M. Bergeron.

La Ville de La Tuque a préparé, avec l'Association des prospecteurs de la Mauricie/Haute-Mauricie, un kiosque où sont présentés, en plus d'une foule d'informations, une dizaine d'échantillons découverts par des prospecteurs de la région.

«On tente de vendre le potentiel minier de La Tuque et de la Mauricie. On fait tout notre possible, dans le contexte actuel, pour développer l'exploration minière sur le territoire. Je pense que c'est de bon augure», a conclu Patrice Bergeron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer