L'école de la poutine voit le jour

Les fondateurs de Planète poutine et cie, Alexandre... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Les fondateurs de Planète poutine et cie, Alexandre Auger et Yves Junior Boissonneault, ont procédé à l'ouverture d'un restaurant-école où on y offrira une formation aux personnes désirant démarrer une succursale de cette chaîne lancée à Trois-Rivières en février 2012.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Décidément, Planète poutine a le vent dans les voiles. Son expansion est si fulgurante à l'échelle provinciale que les dirigeants ont choisi de se doter d'un centre de formation qui sera basé dans les locaux de l'ancien Collège Ellis à Drummondville.

Déjà, 19 groupes ont réservé une plage-horaire sur le calendrier de formation, dont les premiers franchisés en provenance du Nouveau-Brunswick qui doivent ouvrir la première succursale hors Québec en 2015, à Saint-Isidore.

Au fil des mois, le nombre de formations offertes augmentait considérablement et l'espace dans les locaux du restaurant de la rue Hart, au centre-ville trifluvien, était un peu trop restreint pour initier adéquatement les futurs franchisés.

«Toutes les grandes chaînes arrivent à moment où elles doivent passer par là. On donnait plusieurs formations pour les nouveaux franchisés alors on n'a pas eu le choix de créer une école», mentionne le co-fondateur et propriétaire de Planète poutine, Yves Junior Boissonneault.

C'est ainsi que Drummondville est apparue comme une place de choix pour y établir une école de formation en raison de sa position géographique. Évidemment, la formation offerte dépassera le simple fait de placer des frites, de la sauce et du fromage dans une assiette. On y apprendra, entre autres, le calcul du pH pour la création des sauces ainsi que le calcul de molécules pour bien optimiser l'utilisation de la friteuse.

«Pour créer notre franchise, on a travaillé avec deux personnes spécialisées dans les papilles gustatives et des chimistes aussi. On ne fait pas les choses à moitié. Il ne s'agit pas uniquement de frites, fromage et sauce!», lance M. Boissonneault.

À cet endroit, Planète poutine offrira non seulement de la formation, mais se servira également de cette succursale pour tester de nouveaux éléments du menu. «Les gens de Drummondville seront les testeurs pour les futurs franchisés et les nouvelles recettes», s'emballe le co-fondateur.

Au total, ce sont de 25 à 30 personnes qui travailleront à temps plein à ce restaurant-école.

Par ailleurs, la croissance de l'entreprise se poursuivra dès demain alors que la 13e succursale de Planète poutine démarrera officiellement ses activités à la foire alimentaire du centre commercial Les Rivières.

Afin de poursuivre sur cette lancée, Planète poutine compte ouvrir 20 autres succursales pour dépasser la trentaine de restaurants au quatre coins du Québec et au Nouveau-Brunswick. Jusqu'à présent, le chaîne Planète poutine est installée à Trois-Rivières, Drummondville, Joliette, Saint-Nicolas, Boucherville, Québec, Montréal, Blainville, Saint-Jérôme et Gatineau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer